Accueil Enquête Equipement informatique : croissance nulle cette année

Equipement informatique : croissance nulle cette année

portable
PC portable

Qu’il s’agisse de PC, de tablettes, d’appareils ultramobiles ou de smartphones : les équipements dans le monde ne bougeront pas cette année : Gartner prévoit 2,3 milliards d’unités vendues, soit le même nombre que celui estimé pour 2016.

Le cabinet d’étude ne s’attend pas à une hausse des équipements avant 2018 : seule une légère hausse dans le domaine des ultramobiles premium (à l’instar des MacBook Air) et des téléphone portables est à attendre en 2017. « Le marché global stagne. Les équipements en téléphones mobiles n’augmentent que dans les régions émergentes de l’Asie et du Pacifique », analyse Ranjit Atwal, directeur de recherche chez Gartner, alors que le marché du PC atteint de son côté «  tout juste la fin de son déclin ».

Tableaux équipements IT mondiaux par Gartner
Equipements mondiaux par type de matériel, 2016-2019 (en millions d’unités)

Outre une croissance à la baisse pour les appareils traditionnels, il faut noter des prix de vente moyens qui stagnent en raison « de la saturation du marché et d’un ralentissement de l’innovation », selon le spécialiste. Les consommateurs ont donc peu de raisons de mettre à jour ou d’acheter du matériel. Ils se dirigent plutôt vers des équipements nouveaux, tels que des casques ou des lunettes de réalité virtuelles et autres wearables.

Pour Gartner, les prix attractifs sur les ultramobiles premium et leurs fonctionnalités tenteront davantage les utilisateurs. Le marché des téléphones mobiles bénéficiera également de mises à jour. Avec une différence à noter entre les marchés matures et émergents. « Les acheteurs sur les marchés émergents voient encore les smartphones comme leur principal dispositif informatique et les remplacent donc plus régulièrement que ceux des marchés matures. »

Gartner prévient : les fabricants de matériels devront s’orienter vers les segments porteurs et adopter une approche de « services à valeur ajoutée plus riche ». Il leur faudra s’allier pour cela à des fournisseurs pour combler leur propre manque d’expertise.

Il y avait environ 7 milliards de téléphones mobiles, tablettes et PC utilisés dans le monde à la fin 2016.

Juliette Paoli