Accueil ITSM Landesk et Heat : bientôt une seule et même entreprise, sous pavillon...

Landesk et Heat : bientôt une seule et même entreprise, sous pavillon Clearlake

Landesk et Heat software
Landesk et Heat software se marient

Clearlake, grosse société d’investissement privé fondée en 2006, ne se contente pas de racheter Landesk à Thomas Bravo. Elle va le combiner à Heat, déjà dans son escarcelle, pour former une nouvelle entreprise qui se veut leader dans la gestion et la sécurisation de l’environnement IT des utilisateurs finaux.

Plus de 1 600 collaborateurs dans 23 pays, 22 000 clients très divers dans différents secteurs d’activité, et 40 millions de postes client gérés et sécurisés : à elles deux, les sociétés Landesk et Heat, réunies sous le pavillon Clearlake, vont peser lourd dans le domaine de l’ITSM. En lui adjoignant Heat, Clearlake apporte à Landesk des solutions de gestion des services dans le Cloud (CSM) et de gestion unifiée du poste client (UEM) ainsi qu’une plateforme SaaS internationale. De quoi renforcer la couverture géographique et les marchés verticaux de Landesk.

Steve Daly, son PDG, va diriger la nouvelle entité dont le siège se trouvera à Salt Lake City aux Etats-Unis. John Ferron, Clearlake Operating Advisor et CEO actuel de HEAT, sera quant à lui président exécutif du Conseil d’administration de l’entreprise. « Les produits HEAT s’alignent parfaitement avec notre mission : aider nos clients à construire une IT moderne centrée sur l’utilisateur. Ils vont également nous apporter une expertise et des compétences supplémentaires pour accompagner nos investissements dans le Cloud« , se réjouit Steve Daly.

heat3
HEAT LANrev, annoncée en mars dernier : une solution conçue pour gérer et sécuriser les terminaux Windows, Mac, virtuels et mobiles traditionnels, et cela depuis une console unique.

Ainsi parée, Landesk pourra certainement encore grandir comme le laisse entendre son PDG, qui parle de nouveaux atouts qui « seront précieux pour continuer à construire notre plateforme, à la fois de manière organique et via des opérations de croissance externe ».
Connue à ses débuts en 1985 pour ses logiciels de gestion de postes clients, Landesk devint très connue en particulier à la suite de son rachat en 1991 par Intel. Mais elle finit par passer entre les mains d’Avocent au début des années 2000 avant de reprendre sa liberté avec l’aide de capitaux risqueurs et en particulier Thomas Bravo. Dernière transaction en date de la société : en mars dernier, elle acquiert AppSense, fournisseur de solutions de gestion des profils d’utilisateur (UPM) pour la sécurisation du poste client.

Le rachat par Clearlake devrait être finalisé courant janvier 2017 et la nouvelle société rebaptisée.