Accueil Formation Microsoft forme des « artisans » de l’intelligence artificielle

Microsoft forme des « artisans » de l’intelligence artificielle

Le géant informatique américain Microsoft a inauguré à Issy-les-Moulineaux près de Paris une formation à l’intelligence artificielle, avec une première promotion de 24 étudiants « en reconversion professionnelle, éloignés de l’emploi ou décrocheurs scolaires« .

Microsoft veut « démocratiser l’accès à l’intelligence artificielle« , et faire en sorte que cette technologie « amène à plus d’opportunités pour toutes les personnes, pas seulement à une petite niche d’élus », a affirmé à l’AFP Carlo Purassanta, le patron de Microsoft France.
Les étudiants de 19 à 39 ans ont déjà des connaissances en langage de programmation et en mathématiques (calcul différentiel, probabilités et statistiques). Au terme de leur parcours, ils bénéficieront de certifications sur la donnée, l’intelligence artificielle et les algorithmes de machine learning, formant l’équivalent d’un niveau bac + 3.

Dérouler du code

Leur parcours durera sept mois au sein du campus de Microsoft, puis douze mois en contrat d’alternance dans une entreprise partenaire. Nous aurons de plus en plus besoin » de ce type de profil, qui ne sont pas des scientifiques ou ingénieurs de haut niveau, mais connaîtront suffisamment le fonctionnement des intelligences artificielles pour participer au développement des nouvelles applications, a indiqué Carlo Purassanta. « Il y aura besoin d’eux pour dérouler du code qui sera nécessaire pour le déroulement des applications« , a-t-il expliqué. Il s’agit à ses yeux d’accélérer le « développement de projets concrets dans les entreprises » en formant « des artisans de l’IA« .
Les étudiants ont été recrutés notamment via Simplon, l’école numérique gratuite qui recrute des non-diplômés, Pôle emploi et la Grande école du numérique, le réseau de national de formation aux métiers du numérique. « On commence à 24 élèves, mais c’est destiné à croître dans les prochaines années« , a indiqué M. Purassanta, décrivant l’école comme un projet « pilote en taille réelle« .

Google et Facebook ont eux aussi annoncé en janvier des investissements dans la formation numérique en France. Facebook a annoncé son intention de former gratuitement au numérique 65 000 personnes d’ici la fin de l’année prochaine tandis que Google veut accueillir 100 000 personnes par an pour des formations gratuites dans quatre centres en France. Les deux groupes ont également annoncé qu’ils allaient étoffer leurs capacités de recherche en intelligence artificielle en France.

Des citoyens s’engagent également. Ainsi de Guillaume Leboucher qui a fondé l’association « L’IA pour l’École » afin de démocratiser l’IA auprès de l’ensemble des professeurs, des chercheurs et des éducateurs. «L’IA doit devenir un savoir universel et non un savoir réservé au plus doué en mathématiques. En créant une association nous espérons faciliter l’accès à l’IA à tous les acteurs de l’éducation pour qu’ils puissent eux aussi bénéficier des grandes innovations offertes par l’IA» explique-t-il. Ce mouvement citoyen vise à créer des ponts entre les pionniers de l’IA et tous les acteurs de l’éducation. L’objectif est de favoriser l’éveil positif et de développer l’esprit critique autour de cette révolution technologique. 
Auteur : La Rédaction avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here