Accueil L’inventeur du firewall, Check Point, se lance dans l’aventure SASE

L’inventeur du firewall, Check Point, se lance dans l’aventure SASE

L’éditeur israélien a profité de sa présence aux Assises pour annoncer le lancement d’une offre SASE composée des solutions de réseaux distants sécurisés, basés sur l’architecture Zero Trust, issues du rachat du compatriote Perimeter 81.

L’inventeur du firewall prend un virage qui ne peut pas passer inaperçu. Mais, pour Jean-Marie Groppo, country manager France chez Check Point, c’est le bon moment ! «  Nous avons fêté nos 30  ans récemment et nous nous devons de donner le meilleur à nos clients. Certains sont avec nous depuis le début. Nous avons ce challenge à relever d’accompagner tout notre écosystème dans la transition digitale que nous connaissons, sans oublier la partie cœur, le firewall  ». Un passage à l’échelle sans se renier ? En quelque sorte. Pour rappel, le Secure Access Service Edge (SASE) est une approche architecturale inventée par le Gartner et qui combine connectivité réseau et sécurité au sein d’un seul service cloud. Dans un monde de décentralisation des systèmes d’informations et d’éclatement des points de connexion des collaborateurs, notamment dû à l’explosion du télétravail, le modèle SASE se veut être une réponse à l’évolution des besoins en matière de réseau et de sécurité des entreprises, en fournissant une solution unifiée et basée sur le cloud pour garantir un accès sécurisé aux ressources et aux applications, où que se trouvent les utilisateurs.

Supprimer une redirection de trafic inutile

Dans son moteur, Quantum SASE embarque l’approche Zero Trust, issue du récent rachat de Perimeter 81, et intégrera très prochainement celle d’Atmosec spécialisée dans la sécurisation des environnements SaaS et dont l’acquisition remonte à septembre dernier. Dans un communiqué, l’éditeur rappelle que «  Près de 90 % des entreprises utilisent plusieurs fournisseurs de services cloud et nombreuses sont celles qui maintiennent des politiques de travail hybrides. Beaucoup d’entreprises utilisent des solutions de sécurité basées sur un centre de données ou le cloud nécessite de rediriger le trafic vers un emplacement unique pour l’inspection. » Pour Check Point, cette méthode introduit une latence inutile et soulève des préoccupations en matière de confidentialité qui peuvent agacer les utilisateurs internes et les clients. Quantum SASE propose une approche mixte qui conjugue protection des appareils pour un accès Internet direct et la possibilité d’utiliser une inspection basée sur le cloud au besoin.

Stéphane Bellec