Accueil Cybersécurité Doctolib victime d’un vol de données portant sur 6.000 rendez-vous

Doctolib victime d’un vol de données portant sur 6.000 rendez-vous

Le leader français de la téléconsultation Doctolib a annoncé jeudi avoir été victime d’un vol de données portant sur près de 6 000 rendez-vous, tout en assurant qu' »aucune information relative au dossier médical des patients » n’avait été dérobée.

« Notre équipe sécurité a détecté et stoppé un acte malveillant contre Doctolib, qui a permis d’accéder illégalement aux informations administratives de 6 128 rendez-vous », a indiqué dans un communiqué la société, qui a porté plainte.
Cette attaque informatique, survenue mardi, ne concerne pas « les rendez-vous pris sur doctolib.fr ou sur le logiciel de gestion de cabinet de Doctolib » mais « des rendez-vous pris sur certains logiciels tiers connectés à Doctolib« , a-t-elle précisé.
Selon un porte-parole de l’entreprise, il s’agit de programmes utilisés par les professionnels de santé pour gérer leurs agendas et rendez-vous, et qui disposent d’une « interface » avec Doctolib.

« Aucune donnée médicale n’a pu être lue: aucun motif de rendez-vous, aucun document médical, aucune information relative au dossier médical des patients n’a été concerné« , insiste le spécialiste de l’e-santé. De ce fait, « rien ne nous permet de conclure à ce jour à une utilisation de ces informations administratives« , ajoute l’entreprise, qui précise par
ailleurs qu’aucun mot de passe n’a pu être lu.

Doctolib, qui revendique la prise de plusieurs millions de rendez-vous via sa plate-forme chaque semaine, indique avoir porté plainte et alerté la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil).

A la mi-juin, Doctolib annonçait avoir renforcé sa sécurité en adoptant le chiffrement de bout en bout et franchi une étape supplémentaire dans la protection des données personnelles de santé de ses utilisateurs. Des données personnelles de santé qui sont stockées au sein d’hébergeurs certifiés “Hébergement de données de santé” (HDS)

La France a enregistré une croissance de 30 % des téléchargements des applis médicales entre février et mai 2020, selon les chiffres de App Annie, l’appli Doctolib se positionnant en troisième place.

 

La Rédaction avec AFP

 
Juliette Paoli