Accueil Mobilité Deux tiers des professionnels de l'informatique veulent un clavier avec leur tablette

Deux tiers des professionnels de l'informatique veulent un clavier avec leur tablette

62% des salariés qui utilisent ou qui souhaiteraient utiliser une tablette préfèrent s’en servir avec un clavier, selon un nouveau rapport de Forrester basé sur une récente étude « Forrsights » de plus de 1 000 professionnels de l’informatique nord-américains et européens. « Bien que dans un déclin relatif, les claviers ne disparaîtront pas de sitôt. » écrit J.P Gownder, analyste chez Forrester.

Au vu du nombre important de tablettes utilisées par les professionnels de l’informatique aux Etats-Unis et en Europe, souligne Forrester, celles-ci offrent un confort tactile très avancé : l’iPad d’Apple et les nombreux modèles équipés d’Android représentent 86% des tablettes utilisées dans un cadre professionnel aujourd’hui. Malgré cela, beaucoup de salariés affirment encore que l’utilisation d’un clavier leur serait bénéfique. 

  • 35% des professionnels de l’informatique interrogés préfèrent une tablette avec clavier qui peut se transformer en petit ordinateur portable. Les solutions les plus populaires incluent Zagg de Logitech, dans l’écosystème d’Apple, ainsi que le ThinkPad Tablet 2 de Levono avec un clavier bluetooth, dans l’écosystème Windows.
  • 27% des professionnels de l’informatique préfèrent un clavier sans fil. Par exemple, Samsung offre un clavier grandeur nature à utiliser avec sa ligne de tablettes Galaxy Tab. Le clavier bluetooth d’Apple répond aux mêmes critères.
  • 34% des travailleurs souhaitent garder leurs tablettes uniquement tactiles et utiliser un ordinateur pour toutes les tâches nécessitant beaucoup d’écriture. 

Ce dernier chiffre est étonnamment faible, selon J.P Gownder : « On sait qu’une majeure partie des salariés (80%) préfèrerait utiliser s’ils le pouvaient un PC, une tablette et un smartphone – les trois appareils les plus importants. Cela signifie qu’une grande partie des salariés est encline à utiliser une tablette avec clavier en plus d’un ordinateur portable dans le cadre de son travail. »

J.P Gownder conclut : « L’outil doit être « optionnel » : le clavier doit être détachable ou détaché, afin de ne pas limiter la portabilité de l’appareil, qui est fondamentale. »

Frédéric Mazué