Accueil E-commerce Analyse des données : quel est l’impact de l’épidémie de Coronavirus sur...

Analyse des données : quel est l’impact de l’épidémie de Coronavirus sur les habitudes d’achat en ligne ?

Quel est l’impact de l’épidémie de Coronavirus sur les habitudes d’achat, notamment en ligne ? Des secteurs sont gagnants, d’autres perdants.
 
Dans le e-commerce pour la semaine du 2 au 8 mars, Forter, un spécialiste de la prévention de la fraude en ligne dans le commerce électronique, observe une chute de 80 % des réservations de croisières et une baisse de plus de 40 % des réservations aériennes pour l’Asie. Les transports terrestres, tels que les trains, les bus et les services de covoiturage, ont diminué de 6 %.
 
Une baisse pour les transports aériens

Avec un nombre croissant de pays limitant leurs entrées sur leur territoire et une épidémie relevée au stade pandémie par l’OMS, les réservations de voyages ont chuté de façon abrupte. Voici l’impact sur les réservations des compagnies aériennes (sur la base de la baisse des réservations par pays). Pourcentage de baisse : 
  • Monde : 9,8 %
  • Iran : 72 % 
  • Italie : 67 %
  • Chine : 52 %
  • Taïwan : 47 %
  • Japon : 42 %
  • Corée du Sud : 39 %
Mais une hausse dans certains secteurs clés

Bien que les chaînes d’approvisionnement mondiales soient impactées et qu’elles engendrent des perturbations économiques à plusieurs niveaux, Forter a paradoxalement observé une augmentation du commerce en ligne dans des secteurs clés.
Les commandes de biens physiques ont augmenté de 7 % au cours de la semaine dernière, principalement en raison des achats de vêtements et d’accessoires.
Les commandes de produits alimentaires en ligne ont augmenté de 13 % au cours de cette période. Forter constate en parallèle une augmentation de 19 % des instructions de livraison pour laisser la nourriture près de la porte, à l’extérieur, etc. Les principaux articles commandés sont les désinfectants pour les mains et les masques, qui figurent parmi les articles les plus recherchés sur les différentes places de marché du e-commerce. Comme l’on peut s’en douter, les commandes de biens matériels en provenance de Chine ont baissé de 11 % au cours de cette période.
Et une augmentation des achats de stockage
 
IRI, acteur dans l’analyse des données (produits de grande consommation, parapharmacie, grande distribution et médias), a de son côté récemment mesuré l’impact par zone géographique, dans les magasins physiques ou encore les achats en e-commerce, des achats de stockage (riz, farine, savons, pâtes, légumes secs, plats cuisinés appertisés, conserves de légumes, mouchoirs en papier, couches bébé par exemple…)
 
Grâce à la remontée quotidienne des ean (ou gencod ou code barre ean) de chaque point de vente, IRI intègre et consolide la plus large base de données mondiale (20 billions de données). Il utilise pour cela sa plateforme collaborative multi sources IRI Liquid Data, qui permet de faire des analyses prédictives, de faire émerger de nouvelles recommandations et d’automatiser les décisions grâce à l’IA et au Machine Learning.
 
Début mars, IRI observe une augmentation des achats de stockage
 
 

 

Hausse de la demande des solutions de sécurité
dans l’e-commerce

Barracuda Networks, fournisseur de solutions de sécurité dans le Cloud, qui a vu les demandes de solutions pour sécuriser les ordinateurs en télétravail explosées ces derniers jours, indique que les acteurs de la distribution alimentaire multiplient par 10 la puissance de traitement de leurs solutions de sécurité dédiées à l’e-commerce. Eric Heddeland, VP EMEA Europe du Sud & Marchés Émergents chez Barracuda Networks, donne des exemples parmi ses clients : « Depuis plusieurs jours les entreprises planifient une démultiplication des accès web via leur WAF (Web Application Firewall) pour leurs clients qui souhaitent continuer à faire leur achat en ligne. La grande distribution est au cœur de cette demande. En Italie, certains de nos clients entendent sécuriser 500 000 connections/jour au lieu de 50 000/semaine. »
« Nous avons eu un autre cas concret aujourd’hui en France. Un client nous a demandé d’avoir jusqu’à 700 utilisateurs sécurisés pour une continuité de service. Ils font l’acquisition de portables pour leurs 700 employés et entendent que ces ordinateurs soient 100% sécurisés. Les entreprises doivent en effet se donner les conditions pour pérenniser leur activité, ce qui passe notamment par des enjeux de sécurité », explique-t-il.