Accueil Stratégie/Business Covid-19 : la Silicon Valley et ses milliardaires donneront-ils plus que 0,26...

Covid-19 : la Silicon Valley et ses milliardaires donneront-ils plus que 0,26 % de leur fortune ?

Carte des leaders IT Silicon Valley - Wikipedia

Alors que les Etats-Unis traversent en avril 2020, à cause du Covid-19, une crise économique et financière sans précédent depuis la fin du XXe siècle, certains leaders IT de la Silicon Valley californienne, dont 12 de ses milliardaires, se mobilisent contre la pandémie. Ils ont promis environ 1,5 milliard de dons, publiquement, et sans compter toutefois diverses actions en temps ou en ressources…. Une paille, soit 0,26 % estimé, par rapport à leur fortune cumulée qui est estimée à environ 573 milliards de dollars ?

 

La philanthropie est une notion déjà bien ancrée aux Etats-Unis, tant sur le plan sociétal que fiscal. Nombre de très riches américains, dont les milliardaires de la Silicon Valley, font chaque année la Une des médias locaux pour leurs actions caritatives. Il faut dire qu’elles sont parfois spectaculaires et souvent bien orchestrée médiatiquement, surtout quand elles concernent les dirigeants de grands réseaux sociaux planétaires. Ainsi, Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, est passé de l’ombre à la lumière début avril en promettant un milliard de dollars pour lutter contre le Covid-19… et d’autres causes.
Et ce n’est pas un cas isolé. Même si les sommes annoncées par certains de ses pairs sont souvent nettement moins élevées, elles restent conséquentes. Par exemple, Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, a offert début avril 100 M$ à Feeding America, une organisation caritative qui gèrent de nombreuses banques alimentaires aux Etats-Unis.

Les généreux donateurs réorientent leurs dons

Depuis mars 2020, nombre des actions caritatives des principaux milliardaires américains ont pris une nouvelle dimension à cause du Covid-19. En pleine campagne électorale pour les présidentielles américaines, et alors que la Bourse américaine s’est effondrée, tout comme la valorisation de leurs entreprises, certains des milliardaires de la Silicon Valley ont réorienté leurs dons ou actions caritatives. Leur objectif : aider leurs compatriotes les plus modestes et leur gouvernement à lutter contre la pandémie. Ces milliardaires sont plutôt en pointe dans le combat contre les effets économiques secondaires du Covid-19. Et le défi est immense dans un pays qui ne possède pas un système social aussi protecteur qu’en France. Près de 10 millions d’employés américains seraient déjà au chômage suite à l’épidémie.

Des dons à la hauteur de leurs fortunes ?

Les dons ou actions annoncées ces 12 principaux milliardaires peuvent être parfois vagues. Pour ne pas dire modiques par rapport à leur fortune personnelle diront certains. Ensemble, ils pèsent environ 573 milliards de dollars, soit le PIB de nombreux pays ! Toutefois, rappelons que certains d’entre eux, dont Bill Gates et Marc Benioff, le patron de Salesforce, font partie de la dizaine de milliardaires américains qui ont annoncé fin 2019 qu’ils étaient prêts à payer plus d’impôts. Précisons également que leurs actions ne se limitent pas, pour la plupart, à des contributions financières en espèces sonnantes et trébuchantes, soit directement ou via leurs sociétés IT. Certains, à l’instar d’un Larry Ellison ou d’un Dustin Moskovitz sont connus pour agir en arrière-plan afin de promouvoir les causes philanthropiques qu’ils défendent auprès des politiques, des gouvernements, des institutions financières etc.

 

Les annonces de 12 des principaux milliardaires la Silicon Valley

La rédaction a passé en revue les dons annoncés par 12 des principaux milliardaires de la Silicon Valley. La liste n’est pas exhaustive. Ainsi, vous ne trouverez pas dans cet article de référence à Pierre Omidyar, le riche patron et créateur d’Ebay, ou encore à Laurene Powell Jobs, l’épouse de feu Steve Jobs, car ils n’ont pas annoncé, officiellement du moins, d’actions pour lutter contre le Covid-19. Idem pour les PDG et/ou fondateurs d’Apple, Cisco, HP et Intel par exemple. Pourtant, certains d’entre eux sont déjà des donateurs actifs pour d’autres causes, de type sociétales ou environnementales notamment.


Steve Ballmer (Microsoft)

Entré depuis peu dans le Top 10 des milliardaires de la planète, Steve Ballmer s’est engagé à donner 25 M$ pour lutter contre les effets économiques du Covid-19. L’ex-PDG de Microsoft n’a pas détaillé ses actions mais il a précisé qu’elles sont locales.

  • Fortune estimée : 52,7 milliards de dollars

 

Marc Benioff, le CEO de Salesforce
Marc Benioff

Marc Benioff (Salesforce)

Le fondateur de l’éditeur Salesforce n’aurait pas encore déboursé un dollar personnellement pour lutter contre le Covid-19. En revanche, Marc Benioff a mobilisé concrètement les ressources de sa grande entreprise pour mener des actions caritatives, dont la distribution aux Etats-Unis, en Inde et même en France, de plusieurs dizaines de millions de systèmes de protection (masques, blouses, etc.). Le PDG de Salesforce a également invité ses pairs à éviter les licenciements dans les mois à venir. Ses actions caritatives sont connues et parfois imitées par eux. Marc Benioff a imposé par exemple le modèle dit « One-One-One », chez Salesforce : 1 % des capitaux, 1 % des profits et 1 % du temps de travail sont redistribués à des organisations caritatives. En sept ans, Salesforce a aussi offert près de 100 millions de dollars aux « middle schools » de la Californie.

  • Fortune estimée : 6 milliards de dollars

 

Jeff Bezos (Amazon)

Celui qui fut, et de loin, l’homme le plus riche du monde, avant de signer le divorce le plus cher de l’histoire avec Mackenzie Bezos, est engagé concrètement dans la bataille contre la pandémie. Jeff Bezos a donné début avril 100 M$ à Feeding America, une organisation caritative qui gèrent de nombreuses banques alimentaires aux Etats-Unis. Souvent critiqué pour sa gestion peu « sociale » de ses collaborateurs, le fondateur d’Amazon a aussi engagé les ressources considérables de son groupe dans la bataille contre le Covid-19, pandémie qui a fait exploser les achats en ligne. Amazon devrait ainsi embaucher 100 000 employés, à temps partiel et plein, pour répondre à la demande des clients en quarantaine.

  • Fortune estimée : 113 milliards de dollars (avant divorce)

 

Michael Dell

Michael Dell (Dell)

Le riche PDG et fondateur du constructeur texan Dell donne officiellement 100 M$ dans la bataille économique et sociale contre le Covid-19. 20 M$ iront dans la Fondation Gates, qui œuvre notamment pour trouver un vaccin. Michael Dell n’a pas détaillé l’utilisation des 80 M$ restants. Il a toutefois déjà financé des actions visant à soutenir les hôpitaux et les organisations américain dans leur lutte contre Covid-19.

  • Fortune estimée : 22,9 milliards de dollars

 

Jack Dorsey (Twitter)

Jack Dorsey, le fondateur de Twitter dont la fortune est estimée à environ 3 milliards de dollars, a créé la surprise début avril 2020 en promettant 1 milliard de dollars pour lutter contre le Covid-19… et d’autres causes. Il transférera à sa fondation Start Small l’argent issu de la vente d’actions dans la société Square pour financer de « manière transparente » les causes choisies. Toutefois, il n’a pas encore donné beaucoup de détails pour l’instant, si ce n’est qu’il investira également dans l’éducation, la santé des filles, etc. Début avril, sa fondation a offert 100 000 dollars au Fonds alimentaire américain, créé par Laurene Powell Jobs, la veuve de Steve Jobs, et Leonardo DiCaprio. Contrairement à certains autres milliardaires de la Silicon Valley, du type Bill Gates, Jack Dorsey n’était pas connu pour mener régulièrement des actions philanthropiques de grande ampleur. En revanche, il est connu pour militer aux Etats-Unis en faveur de la création d’un revenu universel. A l’instar de Dustin Moskovitz, il est plutôt proche du parti des Démocrates aux Etats-Unis.

  • Fortune estimée : 3.9 milliards de dollars

 

Larry Ellison (Oracle)

Le fondateur de l’éditeur Oracle a promis de créer une base de données concernant les personnes contaminées par le Covid-19 en collaboration avec le gouvernement américain. Larry Ellison aurait aussi, selon la presse américaine, sensibilisé Donald Trump, dont il soutient la campagne, sur des traitements pour lutter contre le Covid-19, dont le célèbre hydroxychloroquine.

  • Fortune estimée : 59 milliards de dollars

 

Bill Gates

Bill Gates (Microsoft)

Bill Gates est le milliardaire philanthrope le plus connu de la Silicon Valley. Le fondateur de Microsoft, qui avait prédit l’arrivée d’une pandémie de ce type il y a plusieurs années déjà, a promis 100 M$ pour lutter contre les effets du Covid-19. Bill Gates réfléchirait même à un projet de construction de laboratoires médicaux pour contrer les pandémies de ce type.

Celui qui fut longtemps l’homme le plus riche du monde utilise également sa notoriété planétaire, sa grande Fondation et son immense réseau pour sensibiliser les dirigeants et la population sur ce sujet parmi d’autres. Officiellement, Bill Gates est toutefois moins engagé politiquement que Larry Ellison, son éternel rival dans l’IT.

  • Fortune estimée : 98 milliards de dollars

 

Jack Ma

Jack Ma (Alibaba)

Jack Ma n’est pas originaire de la Silicon Valley. Et pourtant, le plus « américain » des grands patrons chinois mérite sa place dans cet article du fait de sa popularité et de ses dons aux Etats-Unis. Le fondateur et ex-PDG d’Alibaba, un site chinois de commerce en ligne, a offert via sa fondation 1 million de masques et 500 000 tests de dépistage du Covid-19 aux États-Unis. Elle a également livré 1 000 ventilateurs à New York.

  • Fortune estimée : 38,8 milliards de dollars

 

Dustin Moskovitz (Facebook)

Le fondateur d’Asana et cofondateur du réseau social Facebook n’a donné officiellement « que » 300 000 dollars. Toutefois, Dustin Moskovitz est, avec Bill Gates, l’un des milliardaires de la Silicon Valley les plus connus pour ses actions philanthropiques depuis des années. Avec son épouse Cari Tuna, il a créé la fondation Good Ventures, laquelle finance par exemple Sherlock Biosciences, une société médicale qui tente de détecter les virus plus rapidement.

  • Fortune estimée : 11,6 milliards de dollars

 

Larry Page et Sergey Brin (Google)

Larry Page et Sergey Brin, les deux fondateurs de Google, qui totalisent à eux deux une fortune estimée à environ 100 milliards de dollars, feraient partie pour l’instant des exceptions notables en matière d’engagement des milliardaires de la Silicon Valley dans la bataille contre le Covid-19. Souvent plus discrets que leurs pairs, ils ne se seraient pas encore mobilisés officiellement, et de manière massive, via leurs fondations. Pas plus que Google d’ailleurs… qui a pourtant, plus que beaucoup d’autres géants de l’IT, les outils et les moyens nécessaires pour sensibiliser et aider les populations et leurs dirigeants à lutter contre ces pandémies. Toutefois, Google a aidé le gouvernement américain à créer un site web aidant les Américains à trouver des sites de dépistage de Covid-19.

  • Fortune estimée : Sergey Brin : 49,1 milliards de dollars + 50,9 Md$ pour Larry Page

 

Eric Schmidt
Eric Schmidt

Eric Schmidt (Google)

A l’instar de ses confrères Larry Page et de Sergey Brin, Eric Schmidt est assez discret sur ses activités caritatives et celles de sa Schmidt Family Foundation. Officiellement, l’ex-président d’Alphabet (Google) est connu pour mener des actions de lobbying afin de sensibiliser et mobiliser les personnes les plus riches et influentes des Etats-Unis. Par exemple, il a réuni en mars environ 150 d’entre elles pour étudier des projets de financement dans la santé. Eric Schmidt est sans doute, avec Larry Ellison notamment, l’un des milliardaires de l’IT les plus engagés en politique.

  • Fortune estimée : 13,2 milliards de dollars

 

Mark Zuckerberg
Mark Zuckerberg, lors d’une visite en Chine

Mark Zuckerberg (Facebook)

Les PDG de Facebook, le réseau social qu’il a fondé avec Dustin Moskovitz, offre 25 millions de dollars pour la recherche de traitements contre le coronavirus. Mark Zuckerberg prévoit aussi de verser à ses employés une prime de 1 000 dollars pour compenser l’impact économique négatif du coronavirus. Cela dit, il est nettement moins connu que Dustin Moskovitz en matière d’actions philanthropiques.

  • Fortune estimée par Forbes* : 54 milliards de dollars

*Forbes 2019

 

Auteur : Olivier Bellin