Accueil Juridique Cisco condamné à 1,9 Md$ d’amende pour contrefaçon de brevets

Cisco condamné à 1,9 Md$ d’amende pour contrefaçon de brevets

L’équipementier Cisco a été condamné le 5 octobre 2020 par un juge américain à payer 1,9 milliard de dollars d’amende pour avoir enfreint quatre brevets de la startup Centripetal Networks. Une condamnation record dans l’industrie IT BtoB.

Coup de tonnerre dans l’industrie IT BtoB. Plusieurs médias américains, dont Bloomberg, font état d’une condamnation record pour Cisco. Le leader mondial des équipementiers réseaux a été condamné le 5 octobre 2020 par un juge du district Est de Virginie à payer 1,9 milliard de dollars d’amende pour avoir enfreint quatre brevets appartenant à Centripetal Networks, une startup basée en Virginie.

Cisco doit également lui payer une redevance de 10 % sur certains de ses produits au cours des cinq prochaines années, ce pourcentage tombera à 5 % pour les trois années suivantes. Evidemment, l’équipementier réseaux californien a aussitôt fait appel au niveau fédéral.

La violation de ses brevets ayant été jugée délibérée et flagrante, le juge américain a multiplié par 2,5 les 755,8 millions de dollars d’amende que Cisco devait payer au démarrage. En février 2018, Centripetal Networks avait intenté un procès à Cisco pour contrefaçon de brevets. Il lui reproche d’avoir incorporé sa technologie de protection des réseaux dans ses propres produits, dont un produit d’analyse des trafics cryptés sur les réseaux apparemment, moins d’un an après la lui avoir présentée.