Accueil Datacenter Chronopost flashe pour le stockage en flash : « c’est la révolution...

Chronopost flashe pour le stockage en flash : « c’est la révolution du stockage.2.0 !»

La rapidité, c’est le métier de Chronopost , spécialiste de la livraison express de colis. L’entreprise connait une croissance de ses données de 20% par an, et moderniser le stockage s’imposait. La solution retenue a été la migration vers le 100% flash, avec PureStorage.

Le SI de l’entreprise a abordé un long cycle de modernisation depuis 2012, notamment au travers de la virtualisation des activités, sauf le stockage. C’est en octobre 2015 que la DSI décide de transformer cette partie, et très vite prend la décision de basculer vers des solutions 100% flash. Bénéfices attendus : performance, possibilités faciles d’évolution.  Chronopost a constaté également une diminution des frais de fonctionnement (électricité et espace occupé dans le datacenter) et une réduction de la complexité d’opération.

3 baies de stockage et des Nas remplacés

Chronopost disposait de 3 baies de stockage et des Nas, hébergeant les bases de données et applications. Elles ont intégralement migré vers le flash de PureStorage. « Les big data et analytics restant sur serveurs traditionnels », nous précise le chef de projet dans l’équipe d’infrastructures informatiques de Chronopost, Robert Radu. Le stockage demeure répliqué sur 2 sites synchrone, au moyen d’une appliance EMC.

chronopost-Radu
Robert Radu, Chronopost

 

Afin de sélectionner le fournisseur, R. Radu avait mis en place un benchmark de trois solutions concurrentes : « A l’issue de ces tests, la solution proposée par Pure Storage nous est apparue comme la plus performante. De plus, la conception de ses baies permet de faire face à des hausses de volumétries de données sans devoir investir dans de la puissance de traitement. Pour nous qui avons un mélange de données ‘froides’ et ‘chaude’, c’est important de pouvoir augmenter notre capacité de stockage très facilement à un coût maîtrisé  sans devoir investir dans de nouveaux contrôleurs. » explique-t-il.

Temps d’accès inférieurs à la milliseconde

« La solution est testée lors du pic d’activité de fin d’année 2015. C’est un succès : des temps d’accès inférieurs à la milliseconde en permanence, les correctifs apportés sur les bases de données exécutés en 3 fois moins de temps, un écosystème web qui voit ses performances augmentées de 20%, une taille des données globales réduites par 65%, qui ont également permis d’appliquer les économies réalisées grâce à FlashArray aux charges de travail liées aux bases de données, et la division par 5 de la consommation électrique et de l’espace occupé. », résume l’utilisateur.

Robert Radu nous a commenté cette réussite à l’occasion du CRIP, sur le stand PureStorage. Enthousiaste, il nous raconte : « C’est le stockage 2.0, une vraie révolution ! Et pas seulement au niveau des performances, mais aussi de l’administration : c’est magique ! En interne, nous le résumons ainsi : c’est comme si nous avions triplé le nombre d’administrateurs SAN, sans faire d’embauche….L’interface nous renseigne en temps réel sur l’utilisation de la baie. Auparavant, il fallait passer par l’équipe de production. »

L’étape suivante pour Chronopost sera de profiter du programme Evergreen de Pure Storage et de basculer vers les contrôleurs de nouvelle génération qui équipent les FlashArray//m20, le tout sans interruption de service.

Chronopost

Jean Kaminsky