Accueil Cloud computing CES 2017 : Microsoft passe du Cloud à la voiture connectée

CES 2017 : Microsoft passe du Cloud à la voiture connectée

voiture connectée

Etre plus « productif » dans sa voiture, personnaliser son expérience de conduite, conduire dans un environnement plus sûr… Microsoft fait au CES 2017 la démonstration de sa plateforme « Microsoft Connected Vehicle Platform » avec l’aide de ses partenaires. Une incursion très marquée dans le domaine de la voiture connectée.

Alors que s’est ouvert jeudi 5 janvier à Las Vegas le Consumer Electronics Show, Microsoft a mis l’accent sur sa nouvelle plateforme pensée pour la voiture connectée et basée sur Microsoft Azure : Microsoft Connected Vehicle Platform. Déjà disponible en preview l’an dernier, cette plateforme intègre les technologies Cortana, Dynamics, Office 365, Power BI et Skype Entreprise pour permettre aux constructeurs de véhicules et autres fabricants de matériels de développer une variété de services pour les voitures connectées. Parmi ces derniers, Volvo Cars, Nissan, Harman et IAV ont annoncé à ce CES rejoindre Toyota, Ford, Qoros ou encore Delphi qui travaillent déjà avec Microsoft. Ils ont présenté des solutions de mobilité et des prototypes divers. Peggy Johnson, Vice-présidente exécutive Business Development de Microsoft, l’affirme : « Ils [Les constructeurs] choisissent Microsoft car nous délivrons des solutions de bout en bout, du Cloud au device, aux analyses prédictives, et cela en leur permettant d’innover sur leurs systèmes existants. Personne d’autre n’offre cette dimension à l’industrie automobile ».

La clim’ au bout de la voix

Volvo Cars présente ainsi un dispositif intégrant le bracelet traqueur d’activité Band 2, un smartphone Windows 10 et l’application « Volvo on Call Universal », permettant par la voix d’indiquer à la voiture des actions à réaliser, par exemple : «Volvo, démarre le chauffage de ma voiture ». Le 29 décembre, Volvo avait déjà annoncé intégrer Skype for Business à ses nouvelles Séries 90. Très actif dans le domaine de la voiture connectée, le constructeur a aussi récemment formé, le 3 janvier dernier, une joint-venture avec Autoliv, spécialiste des dispositifs de sécurité, afin de développer des systèmes de conduite autonome et d’assistance.

Skype for business dans les Volvo
tableau de bord Volvo avec Skype for business

C’est bon, on peut commencer la réunion

Harman intègre, lui, Office 365 dans ses dispositifs d’infotaiment. Les conducteurs peuvent à l’aide d’un assistant personnel intelligent planifier des réunions, écouter et répondre à des courriels importants, rejoindre automatiquement des conférences téléphoniques sans avoir à saisir manuellement le numéro de téléphone et le code d’accès, et même passer des appels Skype quand le véhicule est en stationnement ou sur la route avec une voiture complètement autonome…

Attention, piéton caché

IAV, société spécialisée dans le développement de logiciels pour le secteur automobile, compte de son côté utiliser Windows 10 Continuum pour diffuser Windows 10 via un périphérique mobile directement sur le tableau de bord d’une voiture. Le conducteur peut alors accéder à Cortana, Skype pour les entreprises, Calendrier, Outlook et Groove Music (le « Spotify » de Microsoft). Avec Microsoft, la démo de son « CHAD vehicule » (connected highly automated driving voiture), montre comment on peut prévenir des accidents, en utilisant les données de l’environnement du véhicule. Le scénario imaginé : un piéton équipé d’un dispositif portable est en train de marcher en direction de la route, caché par un véhicule stationné… Le dispositif est situé à proximité d’une infrastructure de bord de route intelligente qui est elle-même connectée au Cloud Azure. Le véhicule reçoit alors un avertissement permettant d’adapter la conduite à un risque de collusion potentielle. Un ensemble qui intègre Azure IoT Suite, les données relatives au véhicule et à l’infrastructure, ainsi que Cortana Analytics pour la modélisation prédictive des risques.

La démo des synergies entre voiture et Cloud
l Microsoft et IAV font la démo au CES des synergies entre voitures et Cloud

 

 

1 COMMENTAIRE