Accueil Cloud computing Build 2015 : avec Azure, le Cloud devient intelligent selon Microsoft

Build 2015 : avec Azure, le Cloud devient intelligent selon Microsoft

Logo Microsoft Azure
Logo Microsoft Azure

Build 2015, la conférence dédiée aux développeurs que Microsoft a ouverte hier mercredi 29 avril à San Francisco, a été l’occasion d’annoncer des nouveautés Windows et Office, mais aussi de nouveaux services Azure.

Alors que l’on s’attendait à une présentation des nouveautés de Windows 10 dès l’ouverture de la conférence Build qui s’est tenue le mercredi 29 avril à San Francisco (voir notre article), Microsoft a commencé par dévoiler celles concernant sa plateforme Cloud Azure, un Cloud devenu « intelligent » selon le mot de Satya Natella, le patron du géant américain. Scott Guthrie, son vice président chargé du Cloud, a rappelé qu’Azure gagnait 90 000 nouvelles souscriptions par mois pour un total de 425 millions utilisateurs d’instances d’Active Directory, avec des revenus tirés à 40 % des startups et des éditeurs de logiciels indépendants (ISV).

Azure installé dans 19 régions
Azure avec ces 19 régions de disponibilité dans le monde : plus important que Google et AWS réunis selon Scott Guthrie.

Parmi les annonces liées à Azure et à son ouverture, on retiendra la sortie, outre de Visual Studio 2015 Release Candidate pour Windows (à télécharger ici), d’un nouvel éditeur de code optimisé, Visual Studio Code, fourni gratuitement, qui fonctionne sous Mac et Linux. Enfin, Microsoft met à disposition Microsoft .Net Core pour Mac et Linux.

L’analyse Big Data

Côté nouveaux services « data », le nouveau Azure SQL Data Warehouse permettra aux entreprises de stocker leurs données relationnelles dans le Cloud, tandis que les données non structurées intégreront le nouveau Azure Data Lake, un entrepôt de données à très grande échelle pour l’analyse Big Data, intégrant les services de machine learning et de big data de Microsoft et ses partenaires comme Cloudera et Hortonworks. Enfin, avec Azure Database, et sa nouvelle fonctionnalité « Elastic Database Pool, » les entreprises pourront regrouper les ressources, contrôler les prix et les performances au travers de plusieurs bases de données opérant sur le service Cloud afin de mieux gérer leur budget.

SQL Database
SQL Database et son Elastic Database Pool
Juliette Paoli