Accueil Cloud computing BlackLine poursuit son développement

BlackLine poursuit son développement

BlackLine poursuit son développement aux avant-postes de la modernisation des processus comptables et financiers.

L’éditeur américain, spécialiste des solutions d’automatisation et d’optimisation du contrôle financier, affiche au deuxième trimestre une croissance de plus de 100 % dans la zone EMEA et annonce la signature de grands groupes internationaux comme Crédit Agricole, Savills, Dairy Queen, Perdue Farms et Zendesk.

A l’occasion de la clôture de son deuxième trimestre fiscal, BlackLine confirme l’engouement des moyennes et grandes entreprises du monde entier pour sa plateforme BlackLine Finance Controls and Automation. En Amérique du Nord, des groupes comme Dairy Queen, Perdue Farms et Zendesk l’ont choisi pour optimiser leur performance et éviter les risques d’erreurs en Finance et Comptabilité.

L’entreprise affiche une croissance record de plus de 100 % dans les régions EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) avec des signatures prestigieuses comme Crédit Agricole ou Savills.

Quand à la région APAC (Asie-Pacifique), BlackLine y connait également un nouvel élan avec la signature de Ruralco Holdings et Medibank en Australie.

Ces nouvelles références rejoignent la longue liste des entreprises clientes de BlackLine ayant basculé sur sa plateforme cloud pour transformer leurs départements financier et comptable en services financiers modernes et avant-gardistes.

BlackLine a également annoncé récemment la nomination de Graham Smith, l’ancien CFO de Salesforce.com à son conseil d’administration. Fort de son rôle dans le développement de Salesforce et de son expérience au sein de grands groupes high-tech, ce financier à la fois chevronné et expert du Cloud, accompagnera BlackLine dans les prochaines étapes de sa croissance.

Au début de l’année, BlackLine a lancé le ‘Modern Finance Tour’ : une série de rendez-vous visant à montrer comment des professionnels de la finance et de la comptabilité peuvent tirer profit du cloud pour automatiser et optimiser leurs processus clés. Cette tournée mondiale de plus de 45 dates dans des villes du monde entier, s’arrêtera à Paris le jeudi 10 septembre prochain pour une session consacrée au retour d’expérience de LafargeHolcim.

Au premier semestre, BlackLine s’est également distingué en figurant au classement Software 500 des « éditeurs de logiciels les plus importants et performants » au monde ces quatre dernières années ; au classement Deloitte Technology Fast 500™ ces cinq dernières années ; et au sein des prestigieuses listes Inc. 500/5000 au cours des huit dernières années, rejoignant ainsi des entreprises comme Jamba Juice, Microsoft et Patagonia.

Enfin, pour accompagner sa forte croissance, BlackLine a également multiplié par quatre son effectif global ces dernières années, créant ainsi des emplois aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en France, en Malaisie et en Australie. En 2016, l’entreprise prévoit de poursuivre son expansion en Europe et en Asie en ouvrant de nouvelles filiales.

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Retour d’expérience avec cette société.
    A EVITER ABSOLUMENT
    et ce pour des raisons que nous expliquons brièvement ci-après :
    – Comptabilité en ligne
    La comptabilité en ligne est une comptabilité de trésorerie dont, de notre point de vue, on ne peut se satisfaire car elle ne s’appuie que sur les mouvements enregistrés sur le compte en banque. Proposer à travers des tableaux de bord un résultat mensuel en ne s’appuyant que sur la trésorerie ne peut selon nous qu’être source de désillusions. Il nous semble préférable de pratiquer la comptabilité d’engagement beaucoup plus précise.
    – Aspects techniques
    La technique est globalement performante notamment au niveau du téléchargement des données bancaires et de la catégorisation. Nous avons régulièrement recoupé les informations collectées par Dougs avec la banque et n’avons jamais constaté d’erreurs. On note par contre des imperfections au niveau de la TVA qui ont pour conséquence qu’il est difficile de se fier à la déclaration de TVA proposée par la plateforme. Un exemple concret : la TVA sur le carburant pour véhicule est proposée par défaut à 20% du montant total. Or ceci est inexact puisque la TVA ne peut être récupérée que sur 80% du montant. Le tableau de bord est bien conçu mais ne reflète cependant pas la réalité de l’activité. Par exemple, comme évoqué ci-dessus, l’application identifie les mouvements de trésorerie càd les encaissements et décaissements sur le compte bancaire. Par principe, il semble que Dougs considère que les encaissements de janvier sont associés à l’exercice N-1 (dans le cas d’une clôture de l’exercice au 31/12) et les extourne pour les réintégrer en fin d’exercice. Nous n’avons jamais constaté d’extourne des charges pour la même période. Il en résulte un décalage permanent qui fausse la réalité des résultats affichés dans le tableau de bord. Si cela est corrigé en fin d’exercice par une réintégration des extournes, le tableau de bord mensuel est lui systématiquement inexact.
    – Service client
    Dougs met à disposition de ses clients une plateforme d’appel qui tient plus d’un site marchand que de la réponse d’un expert. Dès que la question est précise elle est remontée à un niveau supérieur. Le délai de réponse est rapide mais la qualité des réponses est déplorable. Si, comme nous l’avons fait, vous souhaitez obtenir des explications, on vous répond que vous ne connaissez rien à la comptabilité (alors que eux savent) et qu’il faut leur faire confiance. En ajoutant que le business model interdit de passer du temps avec les clients. Pas très engageant…
    – Compétence
    Nous avons noté d’importantes erreurs au niveau du bilan, tant méthodologiques que comptables. Cela amène à s’interroger sérieusement sur la compétence réelle des animateurs de cette plateforme. En pratique, vous ne connaissez jamais la qualité de votre interlocuteur. Si vous comprenez assez rapidement que le niveau 1 est limité, vous ne savez pas si le niveau 2 est un comptable junior ou confirmé. Vous pouvez juste imaginer, compte tenu des réponses, que ce n’est pas un expert-comptable, mais ce n’est qu’une déduction.
    – Alternative
    En organisant bien son travail avec un expert comptable traditionnel on obtiendra un résultat plus fiable que celui produit par la comptabilité en ligne pour à peine plus cher et avec un niveau de conseils et de satisfaction beaucoup plus élevé.