Accueil Rétrospective Bilan de la 9ème édition des Riams à St.-Tropez

Bilan de la 9ème édition des Riams à St.-Tropez

Les Riams comptent désormais parmi les événements les plus prisés de la scène professionnelle de la sécurité des systèmes d'information. Du 28 au 31 mai dernier, plus de 120 RSSI et DSSI des grandes entreprises françaises étaient réunis au coeur d'un programme ambitieux, construit sur la thématique : « Concilier l'inconciliable ».

Sous la clémence du climat tropézien, devenues peu à peu un must pour tous les professionnels de la sécurité du patrimoine informationnel, les Riams ont permi des échanges privilégiés et l'ouverture d'un premier débat sur les préconisations du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale en matière de cybersécurité. Lors de son intervention, le contre-amiral Arnaud Coustillière, chargé de la cyberdéfense à l'état-major des armées du ministère de la Défense, faisait référence à l'aménagement de la loi de programmation militaire dont notamment les récentes obligations pour les opérateurs d'importance vitale (OIV), comme celle de rendre impératif la déclaration d'incidents.

Arnaud Coustillière précisait en outre : « La loi de programmation militaire sera le support pour rendre obligatoire une chaîne informatique défensive, avec les deux chantiers principaux que sont le législatif et la politique industrielle. »

C'est sous l'impulsion de Michel Van Den Berghe, PD-G d'Athéos, et organisateur des Riams, qu'une déclaration d'intention de création d'une filière d'excellence a été annoncée, soutenue par le contre-amiral Coustillière et le Sénateur Jean-Marie Bockel.

Michel Van Den Berghe s'explique : « Nous devons soutenir l'innovation et être en capacité d'anticiper les défis sécuritaires auxquels sont confrontées les entreprises françaises. On assiste ces dernières années à une augmentation significative des attaques ciblées à caractère d'espionnage industriel. La criminalité numérique doit être contrée et la France doit se structurer pour rattraper son retard. Le besoin en formation est crucial, tout comme le renforcement du partenariat public-privé. »

Les Riams privilégient une grande proximité avec l'ensemble des opérationnels, décideurs et éditeurs présents. L'événement est plébiscité pour sa taille humaine et son esprit d'ouverture qui favorise la richesse des rencontres et des échanges fructueux.

De nombreuses personnalités sont ainsi venues partager leur expérience, comme Carlos Martin, DSSI du Groupe Carrefour, Frédéric Cerbelaud, Directeur des Systèmes d’Information de la SNCF ou encore Marc Leymonerie, RSSI du Groupe Air France KLM.

Frédéric Mazué