Accueil Business Avec le rachat de Nokia, Microsoft cible l'entrée de gamme et l'entreprise

Avec le rachat de Nokia, Microsoft cible l'entrée de gamme et l'entreprise

Microsoft a confirmé l’achèvement du processus d’acquisition de l’équipementier en télécoms Nokia. Les deux entreprises sont enfin réunies sous le même toit.

Vendredi dernier 25 avril, Satya Nadella, le grand patron de Microsoft s’est réjoui : « Nous sommes heureux d’accueillir aujourd’hui l’activité Devices et Services de Nokia, dont le savoir-faire en matière de mobilité accélérera notre transformation. Conjointement avec nos partenaires, nous poursuivons notre objectif d’innover encore plus rapidement dans un environnement mondial Mobile-first, Cloud-first ». Le géant de Redmond espère que « cette union sera complètement achevée d’ici 18 à 24 mois ».

Quelle répartition des rôles ?

Microsoft s’adjoint donc l’ensemble des salariés de Nokia, présents sur plus de 130 sites dans 50 pays à travers le monde, dont plusieurs usines qui conçoivent le design, développent, produisent et vendent une large gamme de périphériques, téléphones mobiles et services. Comme le prévoit la transaction, Microsoft continuera de maintenir toutes les garanties sur les terminaux pour l’ensemble des clients existants.

Stephen Elop, ancien président et CEO de Nokia, devient le vice-président exécutif du département «Devices & Studios», sous la responsabilité directe de Satya Nadella. Stephen Elop assurera plus précisément la direction des secteurs smartphones et tablettes Lumia (qui tournent sous Windows Phone), des mobiles Nokia, du hardware Xbox et de Surface avec les produits et accessoires associés.

Quelle stratégie ?

Quelle sera la stratégie de Microsoft avec les mobiles Nokia ? Microsoft va d’abord cibler le marché d’entrée de gamme. Une opportunité annuelle qu’il chiffre à 50 milliards de dollars. Selon IDC, au cours du quatrième trimestre 2013, Windows Phone a renforcé sa position de troisième acteur du marché des smartphones avec une croissance de 91 % en un an. En France, Microsoft espère prendre la deuxième place des plateformes mobiles, en profitant de l’arrivée de Windows Phone 8.1 pour les utilisateurs actuels et des nouveaux smartphones Lumia. Il espère en particulier séduire les grandes entreprises.

Comme nous vous l’annoncions dans notre article du jeudi 24 avril, l’entité mobile de Nokia prendra bien le nom de Microsoft Mobile Oy, ainsi définit par Microsoft : « Microsoft Mobile Oy conçoit, fabrique et distribue des mobiles de type Lumia et Asha, ainsi que d’autres appareils. »

 

Juliette Paoli