Accueil Cloud computing Avec Dynamics 365, Microsoft bouscule Salesforce

Avec Dynamics 365, Microsoft bouscule Salesforce

Dynamics 365
Dynamics 365

Microsoft combine les solutions CRM Dynamics et ERP dans une plateforme intégrée, sur laquelle l’éditeur espère que des parties tierces construiront des applications.

Dynamics 365 intègrera les fonctions de Dynamics CRM et des offres ERP Dynamics au sein d’une solution Cloud unique, disponible depuis la plateforme Microsoft Azure.  » Sur mesure pour chaque organisation et chaque secteur, cette nouvelle offre permet de bénéficier d’une solution incluant la gestion des ventes, la relation clients, les opérations, le marketing ou encore la gestion financière « , indique l’éditeur dans un communiqué. “Les apps Dynamics 365 sont conçues pour être déployées de manières autonomes. Ce qui signifie que vous pouvez commencer “petit”, et payer seulement ce dont vous avez besoin. Cependant, elles fonctionnent toutes ensemble sans difficulté, et vos besoins métiers augmentant, vous pourrez additionner les possibilités offertes”, indique sur le blog de Microsoft Takeshi Numoto, Corporate Vice President, Microsoft Cloud + Enterprise.

En outre, Microsoft lance son app store nommé AppSource, une marketplace sur laquelle l’éditeur, ses partenaires et plus généralement les éditeurs pourront proposer des applications métiers complémentaires. Au lancement, 200 apps métiers sont disponibles en SaaS.

Un mariage de la productivité et des processus métiers

Pas toujours simple de comprendre les annonces de Microsoft…  Car Dynamics 365, c’est à la fois des interactions en profondeur avec Office 365, et avec les outils d’analyses prédictives et de data-visualisation de l’éditeur (Power BI et Cortana Intelligence), le tout construit sur une plateforme et un modèle de données communs. Avec Dynamics 365, on pourra depuis Outlook, par exemple, obtenir des infos sur un prix – pour l’envoyer à un client – issu d’autres applications, et cela sans sortir de la messagerie, mettre à jour ce prix dans ces mêmes applications, toujours en restant dans la messagerie.  Il s’agit donc d’un mariage de la productivité et des processus métiers. Ce que n’offre pas Salesforce…

Oui, cette stratégie pourrait notamment permettre à Microsoft de reprendre des forces sur un marché dominé par le leader du CRM. Selon un classement Gartner de mai 2016, la part de marché des ventes du CRM de Microsoft est loin derrière celles de Salesforce, de SAP et d’Oracle. En 2015, il engrangeait, selon l’analyste, 4,3 % de parts de marché, contre 19,7 %, 10,2 % et 7,8 % respectivement pour les trois éditeurs le devançant.

Microsoft Dynamics 365 sera disponible cet automne. AppSource est, lui, disponible actuellement en preview.

 

 

Juliette Paoli