Accueil Infra-Datacenter Avec AWS, Centreon dispose d’un relais aux Etats-Unis pour accompagner l’expansion de...

Avec AWS, Centreon dispose d’un relais aux Etats-Unis pour accompagner l’expansion de ses clients

L’éditeur de solutions de supervision des infrastructures et de gestion des performances a conclu un partenariat avec Amazon Web Services qui lui permet de bénéficier de l’un des datacenters locaux du géant nord-americain. Ce qui, comme l’explique, Marc-Antoine Hostier, son directeur général des opérations (COO), lui permet de disposer d’un relais sur place pour accompagner l’expansion de ses clients.

Centreon dispose d’un premier datacenter en Amérique du Nord. L’éditeur spécialiste de la gestion des infrastructures annonce un partenariat avec AWS, qui hébergera ses solutions dans l’un de ses sites de stockage numérique nord-americain.

L’européen et ses clients auront également accès à l’écosystème de partenaires commerciaux d’Amazon Web Services. « Nous proposons désormais à nos clients nos solutions en mode SaaS en Europe et sur le continent nord-américain. Cela facilitera leurs opérations transactionnelles dans leur système d’information et leur évitera des processus lourds et fastidieux. Pour nos clients européens, il s’agit d’une extension de nos relations puisque nos solutions seront hébergées aussi aux Etats-Unis pour leurs activités en Amérique du Nord » expose Marc-Antoine Hostier, le directeur général de Centreon, rencontré à l’occasion du dernier IT Partners. Il s’enthousiasme de la qualité des relations avec son nouveau partenaire : « L’Intégration de nos services a été très facile. »

Capitaliser très vite sur les possibilités offertes par la collaboration

Amazon Web Services devient ainsi le point d’entrée des clients européens de Centreon. Ou plutot son second pont, puisque l’entreprise dispose déjà d’un ancrage à Toronto, au Canada, non loin de la frontière avec les Etats-Unis. Mais elle ne prevoit pas d’implanter à court ou moyen terme un bureau ou une filiale dans le pays à la banniere étoilée.

Centreon compte ainsi capitaliser très vite sur les possibilités offertes par cette collaboration, tant pour ses clients européens que pour de futures entreprises nord-américaines. « Nous trouverons parmi les partenaires d’AWA des distributeurs, des VAR et des MSP focalisés sur nos métiers et disposant du savoir-faire lié, et la plateforme la plus large. Nous offrons aux grandes entreprises internationales un lien vers deux écosystèmes », poursuit le dirigeant. Il compte ainsi répliquer la recette qui a fait son succès sur le Vieux Continent.

La dynamique du MSP est plus forte en Amérique du Nord

A condition bien sûr de convaincre des Américains déjà convertis au mode MSP. Marc-Antoine Pothier en convient : « Nous devrons bien expliquer le potentiel de notre business de la gestion des infrastructures et de la mesure des performances aux distributeurs américains. La dynamique du MSP est très forte en Europe et en Amérique du Nord, mais de l’autre côté le virage en sa faveur est plus fort ».

Il livre un exemple chez un client, qui a ses yeux, réunit tous les atouts pour séduire de futurs distributeurs et utilisateurs finaux canadiens et étasuniens : « L’un de nos clients emploie nos solutions pour ses sites de production. L’un d’entre eux compte plus de 1 500 distributeurs de cafés. Nous leur apportons une vision centralisée sur les données de tous leurs softwares, Clouds, tiers-systèmes et équipements, sans oublier celles des flux de données qui circulent, y compris celles des machines à café connectées. Les DSI et les responsables de services généraux disposent d’informations, d’aides pour mesurer l’impact de leurs décisions sur la consommation d’énergie de leur entreprise. Et ce, depuis notre plateforme interopérable avec d’autres et qui permet d’agréger des environnements numériques de plus en plus hétérogènes. » 

 

Vincent Bussière