Accueil Evénements Au CES 2017, les startups françaises montent sur scène pour convaincre les...

Au CES 2017, les startups françaises montent sur scène pour convaincre les investisseurs

CES logo
CES 2017

A Las Vegas, le CES 2017 promet une belle cuvée pour la France qui est le troisième pays représenté à cet événement après les Etats-Unis et la Chine… En amont de cette scène internationale où les innovations de prochaine génération sont présentées au marché du 5 au 8 janvier, les startuppers tentent de séduire acheteurs et investisseurs.

Dès ce mardi 3 janvier, un cortège de startups françaises et européennes se retrouvent jusqu’au 5 janvier à l’Euro Tech Business Lounge, au Planet Hollywood Hotel & Casino, pour rencontrer business angels, top décideurs et autres investisseurs.

Co-organisé par l’European American Enterprise Council, l’Enterprise Europe Network et soutenu par l’US Department of Commerce and Select USA, le MatchFest permet aux 250 jeunes pousses et PME présentes de séduire investisseurs et acheteurs via des speedating de 30 minutes. L’occasion rêvée de se faire connaître et repérer par des Facebook, IBM, PayPal, RATP, Indosuez ou encore Hyundai Technology pour ne citer que quelques noms. Car les entreprises devraient y côtoyer 150 top décideurs, acteurs et acteur du digital, 50 investisseurs, business angels et expert en open-innovation ainsi que 15 délégations et représentants de différents pays.

240 000 m2 d’exposition

Après le 5 janvier, les startups pourront montrer au public leurs innovations jusqu’au 9 janvier. A leur disposition, plus de 240 000 mètres carrés d’exposition – du jamais vu. Plus de 850 nouveaux exposants sont attendus cette année pour les 50 ans de l’événement qui a peaufiné son organisation en proposant sept allocutions plénières, une programmation de conférences élargie, des « SuperSession »s supplémentaires et des services d’exposition optimisés. Le salon comporte trois zones événementielles principales (Tech East, Tech West et Tech South), et plus de 24 catégories de produits présentant les toutes dernières tendances technologiques. On nous promet de nombreux effets « waouh » notamment sur des marchés qui n’étaient jusque-là pas représentés, comme les technologies du sommeil et les énergies intelligentes.

skateboard à hydrogène
Un prototype de skateboard à hydrogène sera dévoilé par Symbio aux côtés d’Engie. Une façon originale de démontrer que les systèmes de piles à combustible peuvent être intégrés au sein de tous types de véhicules.

 

Le dynamisme des entreprises tech françaises

Le dynamisme des entreprises tech françaises s’intensifie d’année en année. Une récente étude de CB Insights (voir graphique ci-dessous) montre que les financements ont quasiment doublé de 2012 à 2016. Alors qu’ils s’élevaient à 659 millions de dollars en 2012, ils dépassaient déjà les 1,5 milliard à la fin du 3ème trimestre 2016, pour un nombre de transactions passant de 138 à 368.

Infographie: Belle performance de la French Tech en 2016 | Statista

La French Tech a cependant une belle marge de manœuvre. Selon les données d’une étude de Roland Berger, la valeur de l’écosystème de la Silicon Valley s’élève à 343,5 milliards de dollars, tandis que celle de Paris n’atteint que les 11 milliards. En Europe, c’est l’écosystème londonien qui est le plus important (44 milliards de dollars), suivi par celui de Berlin (27,45 milliards de dollars).