Accueil «V» comme valeur

«V» comme valeur

L'un des 4 “V” entrant dans la définition du Big Data est celui de “Valeur”. Mais comment chiffrer la valeur du Big Data ? Dans son rapport, le McKinsey Global Institute (MGI) a cherché à évaluer les apports potentiels du Big Data secteur par secteur. Il a pour cela utilisé cinq critères, qui sont la quantité de données dans l'entreprise, la variabilité de la performance, le nombre des clients et des fournisseurs, le nombre des transactions et la turbulence. Cette dernière notion recense le nombre de changements dans le classement des entreprises d'un secteur donné. Le MGI a posé l'hypothèse selon laquelle plus un secteur est turbulent, plus il a de chances de bénéficier de l'utilisation du Big Data pour créer de nouveaux modèles d'affaires, produits et services (cf. Figure A). Cette étude nous apprend par exemple qu'en utilisant le Big Data, le secteur public européen pourrait réduire ses coûts de 20 % et économiser 300 milliards d'euros, que les marges opérationnelles de la grande distribution pourraient s'accroître de 60 % ou encore que l'industrie, tous secteurs confondus, pourrait réduire ses coûts opérationnels de 50%.