Accueil Trop tôt, c'est mieux que trop tard

Trop tôt, c'est mieux que trop tard

Rappelons un principe simple mais trop souvent oublié : plus un défaut est découvert tardivement dans le cycle du projet, plus il coûte cher à résoudre. Plus un défaut est découvert tôt dans le cycle du projet, moins il coûte à résoudre. La raison en est très simple : toute erreur de conception, d’architecture corrigée dès le début de la phase de conception est “facile” à corriger ou tout du moins impactera moins le projet, celui-ci étant au tout début du cycle, par contre, si ce défaut est découvert seulement au milieu de la conception, le projet est déjà avancé et l’impact des changements sera bien plus important, avec l’obligation de relancer un cycle de conception. Les problèmes sont multiples : une spécification mal définie, une fonction oubliée, une architecture posant problème de production, etc. Les causes peuvent être multiples. Et cela, sans compter les problèmes d’organisation, de conduite du projet et des équipes, etc. 

admin