Accueil Pas de crise pour le MtoM

Pas de crise pour le MtoM

Le marché du MtoM connaît une croissance annuelle à deux chiffres depuis son apparition. Et c'est tout juste si cette croissance s'est légèrement infléchie au moment de la crise. En réalité, le MtoM a continué sur sa lancée, à tel point que dans un certain nombre de secteurs, comme l'automobile par exemple, il a sans doute contribué à la sortie de crise. Pour les quatre ans à venir, l'iDate confirme la tendance à la croissance, qu'elle estime à 33% par an pour les modules cellulaires et à plus de 29% pour les modules satellites. Elle estime le volume mondial du marché cellulaire MtoM à 14 milliards d'euros en 2010, l'essentiel du chiffre d'affaires étant réalisé sur les logiciels et les services. Le taux de croissance de ce marché s'établit à 23 % par an, ce qui devrait l'amener à 32,5 milliards d'euros en 2014. Samuel Ropert, chef de projet à l'iDate, voit également une corrélation entre la croissance observée en 2010 et la sortie de crise : “les principales raisons à cette croissance dynamique en 2010 sont à lier directement à la reprise économique et à l'explosion des équipement électroniques grand public”, explique-t-il. En volume, la croissance demeure extrêmement rapide et le nombre des modules cellulaires MtoM devrait atteindre 165 millions en 2014 ! “La croissance est clairement moins rapide en termes de valeur”, précise-t-il, “parce que les nouvelles applications sont moins gourmandes en bande passante et/ou de fonctions avancées”.