Accueil Partage d'expérience : Philippe Laury, Ima'Diff

Partage d’expérience : Philippe Laury, Ima’Diff

Partage d’expérience

Philippe_Laury_ImaDiff« Le réseau fonctionne toujours même si une fibre optique est coupée par des travaux externes ».
Philippe Laury, Ima’Diff

Développeur et hébergeur de services et d’applications depuis vingt ans, Ima’Diff est en mesure de basculer son infrastructure vers deux sites externes, en cas de sinistre : « Nous avions besoin de trois datacenters près de Paris pour assurer à nos clients une disponibilité continue de leurs services. Les sites de Telehouse 2, à Paris et d’Iliad DC2, à Vitry-sur-Seine, sont proches de notre centre de données dans le 13ème arrondissement », explique Philippe Laury, fondateur et dirigeant d’Ima’Diff. Une boucle optique privée multi-gigabit a été mise en place entre les trois sites. « Le réseau Ima’Diff fonctionnera toujours même si une fibre optique était coupée par des travaux externes ».

La sauvegarde et la synchronisation des baies de stockage est assurée, à distance, via le logiciel SANsymphony for VMware vCenter de Datacore : « Unedonnée écrite sur nos serveurs à Paris est répliquée en temps réel chez Iliad. Si l’un des sites devait tomber dans l’obscurité, les autres reprendraient alors les entrées-sorties automatiquement, sans délai ». Outre les redondances et secours électriques classiques, deux opérateurs de transit IP distincts sont retenus chez chaque prestataire, Colt chez Iliad et Neo Telecom chez Telehouse.

Olivier Bouzereau