Accueil Mieux gérer ses périphériques

Mieux gérer ses périphériques

L’implémentation des MFP ne correspondra pas à celle de leurs prédécesseurs, les imprimantes départementales ou pour groupes de travail, bien souvent installées au gré des services ou des responsables de sites. “Les multifonctions doivent être intégrés au système d’information de façon à être contrôlés à distance”, continue Jean-Baptiste Soulas. Le directeur informatique dispose, à l'aide de ces matériels, de mécanismes de réglage à distance. Tous les constructeurs ont prévu une interface web. Celle-ci permet de définir les options du périphérique selon les préférences du DSI. Les utilisateurs ne peuvent plus ainsi faire une opération non contrôlée. Une connexion réseau facilite une administration très fine des employés de l’entreprise. Les multifonctions sont en effet conçus comme de véritables PC avec un clavier virtuel, disposé sur l’écran de visualisation. “Nos matériels sont équipés d’un OS Unix, explique Stéphane Chapuis, ingénieur technico-commercial, chez Xerox France. “Les pilotes d’impression sont communs à tous les matériels de notre gamme, ce qui n’était pas le cas auparavant. Ils peuvent être paramétrés sur le serveur du DSI en fonction des droits des utilisateurs et directement envoyés sur les PC cibles avec des outils de gestion de parc comme MOM” (Microsoft Operations Manager – NDLR). HP dispose également de son outil logiciel,WebJetAdmin. Ce dernier prend en compte le paramétrage de tous les multifonctions de l’entreprise, quel que soit l'endroit où ils se trouvent.

admin