Accueil Les assauts du jet d'encre : +18% par an en entreprise

Les assauts du jet d'encre : +18% par an en entreprise

En matière de concurrence du laser et du LED,le jet d'encre est un sérieux candidat. C'est du moins ce que martèlentles fabricants qui maîtrisent cette technologie et qui déclinent leursoffres à destination des entreprises et non plus seulement du grandpublic. Brother, Canon, Epson, HP, Memjet, Ricoh et Xerox revendiquentainsi des solutions jet d'encre adaptées aux usages bureautiques.Comment sont répartis les modèles laser et jet d'encre en France ? VoirL'encadré page précédente.

 

Certains acteurs, notamment Lexmark, ontabandonné le jet d'encre, d'autres, comme Memjet, misent sur lescadences rapides de leurs solutions pour faire définitivement de l'ombreau laser. «Le principal écueil du jet d'encre, c'est lorsqu'il estutilisé avec du papier standard, celui dont on se sert tous les jours aubureau», souligne Etienne Maraval, directeur du marketing chez Lexmark.«Dans ce contexte, rien ne remplace la qualité du laser où il y a fusiondu toner, alors que le jet d'encre nécessite de mouiller le papier etdonc d'avoir un support approprié pour obtenir de bons résultats».

Les arguments avancés par les fabricants nemanquent pas pour départager deux technologies que l'on continue àopposer. Première échelle de mesure, la volumétrie et la typologie desutilisateurs. Pour des environnements monoposte ou partagés entre 2 et 3personnes le jet d'encre remplit parfaitement son rôle. Au-delà de 1000pages par mois et par utilisateur, le laser garde toute sa légitimité.Plus robuste pour encaisser des volumes de pages importants, le lasers'impose logiquement là où le jet d'encre cesse d'être une alternativeintéressante. Autre élément, la vitesse, à comparer sur des basescommunes : taux de remplissage et mode d'impression qualité oubrouillon. A ce petit jeu, les imprimantes laser sont les plus rapidesmais les écarts diminuent. Quant à la qualité, les caractéristiquestechniques, notamment la résolution, ont atteint un tel niveau qu'il estdifficile de départager les technologies. Sauf à considérer le renduphotographique, atout du jet d'encre, ou la longévité des documentsimprimés qui reste le point fort du laser. La diversité des supports estaussi un point important, pour lequel le laser a encore des progrès àfaire, face à son rival, notamment à cause du chauffage du papier.

admin