Accueil La stratégie Software-Defined Datacenter de VMware

La stratégie Software-Defined Datacenter de VMware

LogoVMware_noir

La stratégie Software-Defined Datacenter de VMware

Fournir l’ensemble des capacités pour héberger tous les types d’applications traditionnelles, en container ou de dernières générations, tel est l’objectif de l’éditeur américain. « Le cœur de l’IT, c’est l’application. Les DSI veulent maintenir une seule plateforme à présent », témoigne Stéphane Croix, System Engineer Manager chez VMware.

Stéphane Croix, System Engineer Manager chez VMware.
Stéphane Croix,
System Engineer Manager chez VMware.

Pour bâtir un SDDC, le passage à vSphere 6 s’impose. Néanmoins, pour goûter aux outils d’administration VMware sur un Cloud privé ouvert, de type OpenStack, la distribution VIO (VMware Integrated OpenStack) suffit. L’objectif de cette distribution packagée par VMware consiste à déployer une infrastructure Cloud prête à l’usage rapidement.

VMware souhaite accompagner les migrations de ses clients vers le Cloud privé, sans les orienter exclusivement vers son infrastructure propriétaire. Mieux, il met en place, progressivement, une administration commune pour les Clouds VMware et ceux qui s’appuient sur le socle libre OpenStack. Au-dessus de l’infrastructure Cloud, les clients attendent des logiciels (ERP, Big Data, CRM, communications en temps réel) ainsi qu’une plateforme de développement, de déploiement et de supervision de services métiers. Pour étoffer son catalogue de solutions Cloud, VMware travaille maintenant de concert avec plusieurs partenaires, et en particulier avec les membres de sa famille tels EMC et Pivotal.

Olivier Bouzereau