Accueil La plateforme, outil universel ?

La plateforme, outil universel ?

Comment aujourd’hui composer avec une quantité sans précédent de données et d’interactions dans l’entreprise ? Comment les visualiser et les piloter depuis un point unique d’accès au sein d’un référentiel commun ? Comment les analyser pour en tirer profit ? Avec une solution de bout en bout, de nouvelle génération, entièrement paramétrée, pour répondre aux attentes métier. Une plateforme.

 

plateforme intro

La plateforme, qu’elle soit matérielle ou logicielle, ou les deux à la fois, complétée par des services et parfois de la formation, casse les silos et répond à cette nouvelle demande des entreprises numériques. Quelques exemples concrets. Ainsi, des suites logicielles monolithiques d’ECM (gestion de contenu d’entreprise) qui laissent la place à des plateformes modernes de services de contenu. Dit autrement : une plateforme complète et intégrée permettant de numériser tout processus métier et de gérer les flux d’informations au sein de l’entreprise numérique. Côté commercial et/ou marketing, une autre pour faciliter la circulation de l’information, depuis l’engagement clients jusqu’à l’analyse approfondie. Car il faut bien suivre le rythme et le volume des interactions ! Pour des dossiers clients, dématérialiser et centraliser l’ensemble des documents liés (contrats, offres, sinistres, attestations) ainsi que les échanges relatifs à la relation client (discussions, emails, courriers, fax).

Des solutions pour la finance au stockage

Dans la banque, un dispositif pour gérer le processus complet du montage de prêts commerciaux et assurer le suivi permanent des comptes. Dans le domaine des ressources humaines, permettre au collaborateur d’utiliser un seul outil pour tout gérer, au lieu de plusieurs tableaux Excel. En matière de sécurité, prévenir la fuite des données par un ensemble complet de différentes couches de protection alors que le nouveau règlement sur la protection des données (GDPR) devra être mis en place dans l’entreprise en mai 2018.

Des applis maison aux applis tierces

De l’outil espéré universel à une mise en œuvre sur mesure. Combiner une place de marché, un écosystème, une bibliothèque d’applis pour les fabricants d’imprimantes, c’est aussi une plateforme qu’ils destinent à leurs clients. Tout comme en matière de stockage, proposer une armoire unique intégrant plusieurs technologies logicielles et du matériel redéployable…

Proposer des solutions maison et les combiner ou non à un écosystème de partenaires, y inclure des applications verticales ou non, offrir un hébergement dans le Cloud des données pour y accéder facilement, tout en proposant des accès sécurisés, unifier l’interface et la simplifier pour visualiser les données… Autant de défis pour les éditeurs et fabricants de matériels, ESN ou intégrateurs qui s’attèlent depuis quelque temps déjà à construire ces plateformes, destinées à de grands groupes internationaux disposant de filiales ou à de plus petites entreprises.

Des dizaines de plateformes et de compétences

Suite au rachat de Business & Decision par Orange, Thierry Bonhomme, directeur général adjoint du groupe Orange en charge d’Orange Business Services, nous indiquait : « On a avec Business & Decision à travers les compétences qui ont été construites autour de grands éditeurs logiciels de quoi investir encore un peu plus profondément ou largement chez tous nos clients entreprises sur des plateformes dites de traitement de données, autour de SAP, SAS, Cohéris, Talend, Adobe… Il y a des dizaines de plateformes et de compétences associées qui vont rejoindre la grande notion de plateformes de services telle que chez OBS on la pratique : l’endroit où on peut stocker des données hétérogènes, où on peut leur faire parler le même langage, les transformer pour en faire des services et présenter ces derniers à des utilisateurs. »

Juliette Paoli