Accueil Interopérabilité et intégration chez Microsoft ?

Interopérabilité et intégration chez Microsoft ?

Avec trois API “Office Communicator” mises à disposition des éditeurs de solutions logicielles professionnelles, Microsoft met en place une plate-forme de communication unifiée pour les applications métier de ses partenaires et parfois concurrents. C’est une fois de plus en misant sur une ouverture très large de sa plate-forme (surtout grâce à Exchange Server) et une interopérabilité avec les applications d’aujourd’hui de nombre des éditeurs, via des connexions de genre ODBC, que Microsoft risque d’asseoir son nouvel environnement.

A la question “Est-ce que Lotus Domino peut exploiter la communication unifiée de Microsoft ?”, Gwénael Fourré, chef produit Communication Unifiée chez Microsoft répond : “en attendant l’intégration des API par Lotus, il y a co-existence entre Lotus et OCS, mais l’intégration est moins complète, il n’y a pas la gestion de présence instantanée”. Du côté IBM, évidemment, on ne voit pas les choses du même oeil puisque cette vision n'intègre pas la dimension Lotus Sametime qui se positionne sur la gestion de présence depuis 10 ans, en complément de son environnement Notes. Philippe Mathieu, porte parole pour Lotus développe la démarche couplée de Sametime et Notes capables d'être déployés plus simplement et de façon moins onéreuse, grâce notamment à l'architecture Eclipse sur lesquelles les deux applications sont basées.

admin