Accueil Instaurer une relation de confiance

Instaurer une relation de confiance

A travers cette approche globale, La Poste cherche à instaurer une relation de confiance dans les échanges numériques. Depuis 2009, le code du travail autorise les entreprises à fournir à leurs salariés leurs bulletins de paie au format numérique, à condition que ces salariés donnent leur accord explicite et que leur entreprise leur fournisse une infrastructure d'archivage indépendante. Au-delà de la faisabilité technique, largement maîtrisée aujourd'hui, c'est une petite révolution qu'il faut mener dans tous les esprits pour trouver le meilleur équilibre possible dans l'alternance entre le papier et le numérique. Et face à une offre où les prestataires tiers archiveurs multiplient les solutions de coffre-fort électronique, La Poste entend bien jouer sa carte et rallier ses clients. Le grand public, bien sûr, mais aussi toutes les organisations, de la grande entreprise gérant ses flux documentaires en interne, à la PME qui en externalise la gestion. “Pour les entreprises, DIGIPOSTE constitue une garantie d’obtenir l’adhésion naturelle de leurs cibles”, souligne Éric Baudrillard. “Les expéditeurs constatent aujourd’hui qu’ils atteignent un palier en termes de souscription de leurs clients à une offre de facture électronique. En effet, la multiplicité des sites à consulter, la complexité d’accès à ces documents et leur faible valeur sont des freins réels pour leurs clients. DIGIPOSTE, en centralisant en un seul espace l’ensemble des factures, relevés de comptes bancaires et autres documents, répond à un besoin de simplicité de la part des particuliers, et répond donc également aux besoins des entreprises. Ce service permet à ces dernières d’exploiter au mieux et en toute confiance les nouveaux usages du canal numérique : choix des expéditeurs, horodatage des documents, partage ciblé des documents, alerte pour le paiement en ligne des factures, etc.”.

admin