Accueil HANA voit le jour

HANA voit le jour

« Nous sommes heureux de présenter HANA (High-Performance Analytic Appliance) aujourd'hui, qui au-delà de la technologie ouvre la voie à une nouvelle génération d'applications », disait Vishal Sikka, CTO et directeur exécutif de SAP AG, en introduction à sa conférence de presse de lancement.
Il faut dire que les performances des applications in-memory sont impressionnantes, qu'il s'agisse de celles de SAP ou de ses concurrents. L'ordre de grandeur d'accélération des traitements est un facteur 1 000 : Christian Ritter, patron des « PCC HR, Finance & Reporting » du groupe Hilti et testeur de la solution s'est déclaré « très impressionné par cette nouvelle dimension apportée au reporting ». Hilti a travaillé sur une base de données de 9 millions de clients et mis en oeuvre son application de gestion des contacts clients avec la technologie HANA. Sa conclusion est claire : « là où il nous fallait 2 à 3 heures de traitement auparavant, HANA ne nécessite que 2 à 3 secondes ».
Cette annonce a également été l'occasion de lancer une première application in-memory, d'ores et déjà disponible : BusinessObjects Strategic Workforce Planning (cf. copie d'écran). Destinée à simuler des scénarios en temps réel en utilisant une modélisation prédictive, elle intègrera des données de différentes sources, SAP ou non-SAP. Comme l'indique Vishal Sikka, la technologie in-memory devrait concerner non seulement les applications de BI, mais toutes les applications du portefeuille SAP.

 

Un marché de plus en plus concentré

  • SAP a racheté OutlookSoft (2007) et Business Objects (2008), qui avait racheté Crystal Decisions (2003), Infommersion (2005), Medience (2005), Fast (2006), FirstLogic (2006) et Cartesis (2007).
  • Oracle a racheté Siebel (2005) et Hyperion (2007), qui lui-même avait racheté Brio (2003) et QIQ Solutions (2004). Oracle a également racheté BEA et ClearApp (2008).
  • IBM a racheté (entre autres) Coremetrics, Sterling Commerce, Netezza, Unica et Clarity Systems (2010), SPSS (2009), Ilog et Cognos (2008), qui lui-même avait racheté Frangos (2004).
  • SAS Institute a racheté Marketmax et Risk Advisory (2003), Teragram Corporation (2008) et Memex Technology (2010).
  • Microsoft a racheté ActiveViews (204), ProClarity (2006) et le moteur Fast (2008).
  • Tibco a racheté Spotfire (2007).
admin