Accueil Eugène Kaspersky, PDG et co-fondateur de Kaspersky Lab

Eugène Kaspersky, PDG et co-fondateur de Kaspersky Lab

Tout le monde s’accorde sur le fait que l’actuel patron de la société Kaspersky Lab est un “personnage”. A commencer par son parcours scolaire … sans faille. Elève brillant, très jeune il est sélectionné pour suivre un cursus adapté à son potentiel: les mathématiques. Les meilleures écoles s’ouvrent à lui et c’est sans surprise qu’il sort diplômé de l’institut de cryptographie, télécommunications et informatique avec le titre d’ingénieur mathématicien. C’est durant la période où il travaille pour l’Etat Russe, son tout premier job, qu’il rencontre également son premier virus et qu’il est contaminé, au sens propre comme au sens figuré. A partir de ce jour, il entame un véritable travail de fourmi pour mettre au point le système qui lui permettra de ne pas être infecté. Un sacré challenge qu’il relève. Quelques années plus tard, son programme (baptisé alors AVP) arrive à maturité et commence à cueillir des lauriers du monde entier. C’est ce qui le décide à lancer sa propre société. L’éditeur russe s’est d’abord fait connaître et reconnaître également par le grand public. Ce qui ne veut en aucun cas dire qu’il mésestime pour autant le marché de l’entreprise. Fort de son succès dans les contrées de l’Est, puis dans les pays Européens, il décide de faire le grand saut et part à la conquête du marché américain. A l’époque, personne n’aurait misé sur lui, compte tenu de son “handicap” : le marché US de la sécurité est fermé. Par ailleurs la crainte d’une éventuelle backdoor fait que tout naturellement les américains ne se tournent pas vers les solutions étrangères. D’autant plus que la Russie rappelle aux plus anciens le temps de la guerre froide … Même si le souvenir s’estompe rapidement. Cependant le pari n’est pas perdu pour autant car même s’il n’explose pas sur ces marchés, il n’est pas “mort” non plus. L’éditeur poursuit son chemin à travers le monde où la réputation de l’homme le précède bien souvent. Pari réussi donc pour l’instant mais c’est un marché qui ne pardonne rien et le moindre faux pas peut y être fatal. Eugène Kaspersky le sait que trop bien et reste vigilant sur ses compétences techniques qu’il entretient sans s’endormir sur ses lauriers.

admin