Accueil Emergence de services managés

Emergence de services managés

S’agissant d’externaliser la sécurité des postes clients à un service dans le Cloud, les RSSI semblent encore sceptiques. C’est une piste de travail pourtant sérieuse pour les éditeurs comme McAfee, Sophos et Symantec ou encore l’allemand G Data. “Les solutions de sécurité destinées aux postes clients doivent maintenant combiner une protection embarquée à des services d’aide à la décision pour détecter de nouvelles menaces avant qu’une signature ne soit disponible. Ces services de soutien sont souvent hébergés dans le cloud pour être délivrés rapidement avec des mises à jour fréquentes”, observe Andrew Kellett, analyste senior du cabinet d’études Ovum. Parmi les algorithmes de sécurité portés sur le nuage, on retrouve la réputation des URL (dangereuses, douteuses, de confiance), l’antispam, l’antimalware et le chiffrement pour prévenir la fuite de données sensibles. Les différences actuelles entre les suites de sécurité portent principalement sur les terminaux mobiles, les OS et les hyperviseurs supportés ainsi que sur l’administration de la solution. ; Kaspersky Lab, Trend Micro et IBM sont perçus par Ovum comme les challengers du domaine.Avast, Eset sont également mentionnés par le cabinet anglais. L’allemand G Data ne figure pas dans son étude alors qu’il compte quelques 300 collaborateurs en Europe et stocke, lui aussi, ses bases antispam ainsi qu’une partie de ses signatures dans le nuage : “On ne déporte pas la solution complète à distance afin qu’elle fonctionne encore lorsque la connexion est éteinte dans l’entreprise, décrit Jérôme Granger, porte-parole de l’éditeur G Data France.Nos moteurs de détection de malware sont présents sur les postes clients et sur les serveurs de l’entreprise. On peut ainsi scanner, en temps réel, toutes ses machines, même sans liaison Internet”

admin