Accueil Cisco conteste l'ouverture de Microsoft

Cisco conteste l'ouverture de Microsoft

Pour Pierre Ardichvili, porte parole de Cisco pour ce dossier, l'ouverture de Microsoft est bien moins grande que ce que le géant de Redmond laisse entendre. Avec sa suite applicative de communication et de collaboration, Cisco Unified Communication Manager et dérivés, « Cisco propose à l'utilisateur les services dont il peut disposer à partir du terminal qu'il possède et de son profil. La solution tient compte de l'existant et gère la diversité. Ainsi, le client de communication unifiée doit respecter des standards. C'est le cas notamment avec SIP pour ce qui est de la téléphonie, en excluant évidemment les variantes propriétaires encapsulées. C'est aussi le cas du codec audio iLBC (internet Low Bitrate Codec) auto-adaptatif issu des spécifications publiées à l'origine par Skype, devenues un standard IETF et implémenté dans les plates- formes Cisco. La problématique du DSI est de se demander si le client de communication unifiée va pouvoir s'interfacer avec un maximum d'autres clients ». Cisco va jusqu'à abonder dans le sens de Lotus Sametime en félicitant les choix offerts par son client de communication grâce aux plug'in très ouverts qu'il peut accepter.

admin