Accueil Attirer et retenir les talents

Attirer et retenir les talents

Le 9e “baromètre RH” de CSC/Liaisons Sociales/ SOFRES, publié en novembre 2011, confirme la tendance : “pour 76 % des DRH interrogés, la priorité de la politique RH est d’attirer et de retenir les talents”, affirme ce rapport. “Les carences de talents sont réelles et les perspectives préoccupantes. Aujourd’hui, ce sont les 'talents excellents' qui manquent. Demain, ce seront les 'talents standard'”. Le même baromètre confirme également la rigueur : “58 % des DRH interrogés ont réduit leurs effectifs en 2011, contre 37 % les deux années précédentes, alors que le ralentissement ou le gel du recrutement est toujours pratiqué par 64 % d’entre eux. 34 % des DRH ont également réduit le budget formation en 2011 tandis que le gel des salaires a été mis en place dans 31 % des entreprises interrogées”. L'externalisation de telle ou telle activité est une décision stratégique et n'a de sens que dans un contexte de recherche de meilleure rentabilité, de meilleur rapport coûts/performance. La démarche concerne essentiellement l'allégement des tâches administratives comme la gestion de la paie, des temps ou l'administration du personnel, mais elle passe aussi par l'industrialisation de certains processus à valeur ajoutée, comme les entretiens annuels ou les bilans sociaux individuels, un domaine dans lequel des SIRH (Systèmes d'Information des Ressources Humaines) performants et adaptés jouent un rôle central. Selon le référentiel de pratiques 2011 – 2013 “Solutions RH en mode SaaS : de la gestion de la paie à la gestion des talents” publié par le cabinet Markess International (juin 2011), en 2010 près des deux tiers des décideurs RH envisageaient de recourir à des services d'externalisation dans la cadre de la fonction ressources humaines, notamment pour la gestion administrative des RH. Une étude menée par le cabinet spécialisé dans l’accompagnement des évolutions de la fonction RH, Convictions RH, en 2011 révèle que 34,7 % des externalisations concernent le domaine de la gestion des temps et de la paie, 17,3 % le domaine de la formation et du recrutement et 10,8 % celui de l’administration du personnel. Et les prestataires fleurissent : ADP, par exemple, est, avec 570 000 clients de par le monde et 10 300 en France (représentant 2,5 millions de salariés), l’un des principaux acteurs des services d’externalisation RH : gestion des ressources humaines, de la paie et des temps de travail constituent l'essentiel de son offre.

admin