Accueil 9 solutions qui révolutionnent les achats

9 solutions qui révolutionnent les achats

La visite virtuelle d’un magasin avec un casque HTC ViVe chez Keyveo lors du salon Paris Retail Week

Le dernier salon Paris Retail Week, qui s’est déroulé en septembre dernier, était l’occasion de découvrir les tendances du commerce physique de demain. Au programme : des paiements rapides, un parcours d’achat fluidifié ou encore des bons plans en direct.

 

Les commerces se réinventent, au-delà de leur présence en ligne et de la possibilité d’achat de leurs produits via Internet. Dans les boutiques physiques, des étiquettes intelligentes permettent de s’informer sur un produit, des systèmes offrent aux consommateurs la possibilité de payer automatiquement sans passer par les caisses ou les bornes, et de recevoir un ticket de caisse dématérialisé…

Les clients du Monop’ de la Madeleine à Paris ont été les premiers à pouvoir tester l’application monop’easy.

Supermarché : éviter la queue et payer plus vite

  • 1 La société Snapp’ a ainsi développé une application mobile nommée “monop’easy” qui permet aux clients de l’enseigne Monoprix depuis cet été de faire les courses sans passer par l’étape chronophage de la caisse. L’app fonctionne sur iPhone et Android et, d’un simple scan des barcodes, reconnaît 500 produits de snacking, le but étant à terme que tous les aliments soient reconnus et tous les magasins équipés.
  • 2 De son côté, Cylande, en partenariat avec yReceipts, dématérialise le ticket de caisse. Adieu papier, tout est envoyé sur le téléphone : ticket de caisse et promotion personnalisée.
  • 3 Quant à Ingenico, il propose, lui, des écrans qui permettent de payer directement les achats, rapidement et facilement, effectués grâce au sans-contact.
    L’affichage dynamique en vitrine. Selon Media Report, l’affichage dynamique génère 10 fois plus de contacts visuels et 33 % de trafic client en plus.

    Attirer les clients avec des promotions

  • 4 La start-up toulousaine Dilit a imaginé une application de gaming sur le principe de PokémonGo qui permet aux utilisateurs de bénéficier, gratuitement, d’e-coupons de réductions chez les commerçants partenaires. Les consommateurs accumulent des « Dilcoins ».Après un premier succès sur Toulouse, grâce notamment à une chasse à l’iPhone qui permettait de gagner le smartphone, la startup s’est lancée sur Paris en octobre. Les boutiques qui participent à l’opération, et qui espèrent ainsi générer davantage de trafic dans leurs points de vente, peuvent accéder, via un espace dédié en ligne, à un tableau de bord récapitulatif des retombées de l’opération, explique la société sur le salon. Elle nous confie son projet : proposer à terme la solution en marque blanche.
  • 5 Le dispositif d’affichage ludique et original de Together + augmente le drive to store en captant l’attention des passants avec des projections 3D. Grâce à ses LED, le système Hypervsn diffuse des vidéos holographiques en points de vente.
  • 6 Budgetbox fournit, lui, des solutions digitales qui permettent de connaître à tout moment le montant de ses achats, passer en caisse sans décharger son panier, cumuler des points de fidélité et profiter de bons de réduction personnalisés.
  • 7 La solution d’affichage dynamique basée sur la reconnaissance faciale (See-me) a été imaginée par la société Crown Heights. Elle sait détecter l’âge, le sexe et les émotions. En vitrine, le supermarché diffuse des vidéos adaptées à la personne qui regarde l’écran. Une communication « one to one ». L’analyse des personnes permet de recueillir les informations sur les futurs clients et d’adapter la stratégie marketing selon leur profil.
La visite virtuelle d’un magasin avec un casque HTC ViVe chez Keyveo lors du salon Paris Retail Week

L’expérience client immersive

  • 8 Découvrir les produits dans un cadre virtuel, leurs prix, des informations complémentaires et faire son shopping devient possible même dans de petites surfaces grâce à Keyveo. La startup proposait au salon la visite virtuelle d’un magasin avec un casque HTC ViVe. Une démo plutôt bluffante qui permettait de visualiser le magasin en 3D et les produits disponibles. On pouvait se déplacer physiquement et en se « téléportant »
  • 9 Enfin, SES-imagotag montrait ses solutions digitales pour les vitrines et celles d’étiquetage interactif. Des dispositifs pour découvrir l’évolution des tarifs en temps réel, des offres ciblées ou encore la localisation des produits à l’intérieur d’un magasin.