Accueil Cybercriminalité Airbus cible d’une série de cyberattaques via ses sous-traitants à des fins...

Airbus cible d’une série de cyberattaques via ses sous-traitants à des fins d’espionnage

drapeau Airbus

(AFP) – Airbus a été ces derniers mois la cible de plusieurs attaques informatiques lancées en passant par des sous-traitants du constructeur, a appris l’AFP en enquêtant auprès de plusieurs sources sécuritaires, qui soupçonnent ces opérations d’espionnage industriel d’être pilotées depuis la Chine.

Quatre attaques majeures ont visé des sous-traitants de l’avionneur européen au cours des douze derniers mois, ont expliqué deux sources sécuritaires à l’AFP, qui a pu dessiner les contours et objectifs de cette série d’offensives, en interrogeant plus d’une demi-douzaine de sources proches du dossier s’exprimant sous couvert d’anonymat.

Les sous-traitants visés sont le groupe français de conseil en technologies Expleo (ex-Assystem), le motoriste britannique Rolls Royce, et deux sous-traitants français que l’AFP n’a pas identifiés. Interrogé par l’AFP, Expleo « ne confirme ni n’infirme » les informations de
l’AFP. Sollicités par l’AFP, Airbus et Rolls Royce ne commentaient pas dans l’immédiat.
Tout en restant extrêmement prudentes sur l’origine des attaques en raison des difficultés techniques à identifier formellement les assaillants, les sources interrogées par l’AFP ont fait part de leurs soupçons sur des hackers œuvrant pour le compte de la Chine.

 

A lire aussi :

Airbus: enquête en Allemagne sur des soupçons d’espionnage interne depuis leurs services de cybersécurité

Cyber-intrusion dans le SI d’Airbus