Accueil Windows 10 62 % des entreprises dans le monde ont dit non, pour le...

62 % des entreprises dans le monde ont dit non, pour le moment, à Windows 10

Une étude très complète indique les raisons de l’adoption ou pas de Windows 10 par les entreprises. Pour : la gratuité et la performance. Contre : la satisfaction de l’OS actuel et des problèmes de compatibilité.

Un an après la sortie de Windows 10, une étude de Spiceworks indique que Windows 10 a été adopté par 38 % des organisations dans le monde. L’Amérique du Nord est en tête (39 %), tout comme les entreprises de plus de 250 collaborateurs (51 %) et cela davantage dans les secteurs du bâtiment, du logiciel et de la manufacture. L’enquête révèle également que 85 % des organisations qui ont choisi Windows 10 sont généralement satisfaites. 51 % sont très ou parfaitement satisfaites. Cependant, lorsque l’étude interroge les professionnels de l’IT sur l’OS préféré des utilisateurs finaux dans l’entreprise, Windows 7 mène la danse, avec 69 % de satisfaction, par rapport à Windows 10 qui tombe à 17 %.

Parmi les organisations utilisant Windows 10, 42 % sont encore en phase de test et 58 % sont en train d’implémenter activement l’OS sur les terminaux des utilisateurs finaux. Pour ces dernières, le passage est réalisé à 92 % sur les PC portables, à 87 % sur les ordinateurs de bureau, à 40 % sur tablettes et à 10 % sur smartphones sous Windows.

La gratuité, un moteur fort de changement

Pourquoi les organisations installent-elles Windows 10 ? Elles sont d’abord motivées par la gratuité, pour 66 % d’entre elles. 49 % indiquent la performance apportée par l’OS, 48 % la fin de vie de leur vieil OS et 43 % les nouvelles fonctionnalités de l’OS. Les fonctionnalités qui ont conduit les entreprises à adopter Windows 10 sont le retour du menu Démarrer, la sécurité améliorée, des mises à jour plus rapides et une meilleure intégration avec les services Cloud comme OneDrive.

passage à Windows 10
Les raisons du passage à Windows 10

L’incompatibilité, un défi à relever

Il reste que les professionnels de l’IT déclarent devoir relever de nombreux défis avant de profiter des bénéfices de Windows 10. A commencer par les incompatibilités matérielles et logicielles, en première place des challenges pour 56 % des répondants. Viennent ensuite le temps nécessaire au processus de mise à jour pour 45 %, le manque de contrôle sur les mises à jour Windows pour 37 % et les bugs dans les premières versions.

 Windows 10
Les défis d’implémentation de Windows 10

Windows 10, mieux que les OS précédents ?

Quand on leur demande de comparer Windows 10 aux versions précédentes de l’OS, une majorité de pro pensent que la version 10 représente une amélioration majeure par rapport à Windows 8 à tous points de vue (menu Démarrer, performances, implémentation, sécurité notamment). Une seule exception : les garanties de confidentialité des données.

Comparé à Windows 7, Windows 10 apparaît comme plus sûr, plus performant, plus adaptable aux différents terminaux, meilleur sur le menu Démarrer. En revanche, les professionnels voient peu de différences sur l’implémentation, le coût, la gestion, la compatibilité et la présence de bugs. En ce qui concerne les garanties de confidentialité des données, Windows 7 leur semble la meilleure option.

Les entreprises ne change pas d’OS car elles sont contentes de leur système actuel

Les 62 % d’organisations dans le monde qui n’ont pas adopté Windows 10 ne l’ont pas fait car elles sont tout simplement satisfaites de leur système d’exploitation actuel, pour 67 % d’entre elles. 47 % évoquent des problèmes d’incompatibilités avec leurs matériels et logiciels. 36 % indiquent le manque de contrôle sur les mises à jour de Windows 10, et 36 % reprochent les bugs des premières versions sorties. D’autres encore n’ont pas le temps nécessaire à la formation des utilisateurs, ou tout simplement celui de procéder à la migration.

Les raisons de la non adoption de Windows 10
Les raisons de la non adoption de Windows 10

On notera cependant que parmi les organisations qui ont planifié un passage à Windows 10, 11 % pensent le faire dans les 12 prochains mois, 22 % entre 1 et 2 ans et 16 % dans 2 ans ou plus. 42 % des organisations qui n’ont pas adopté Windows 10 n’ont rien prévu à terme.

 

plusA lire aussi :

 

Fin de la gratuité de Windows 10 dans 3 jours

Windows 10 : Microsoft propose un outil gratuit pour aider les entreprises à migrer

Juliette Paoli