En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 26/06/2017
    OW2con’17

    OW2 anime une communauté open source mondiale dédiée à l'essor de logiciels libres et un…

    en détail En détail...
  • 15/06/2017
    Forum CXP

    15 JUIN 2017 | Etoile Saint-Honoré, Paris 8 La journée annuelle du cabinet CXP dédiée…

    en détail En détail...
ITrust_SOC_leaderboard

Sécurité : un « plan blanc » en cas de cyberattaque

ITrust_SOC_pave

Sécurité: de grands groupes industriels proposent une aide « gratuite » en cas d’attaque.

De grands groupes spécialisés dans la sécurité se sont engagés à se mobiliser « gratuitement » aux côtés des autorités « en situation d’exception« , comme lors d’attaques terroristes ou de cyberattaques, a annoncé le Conseil des industries de la confiance et de la sécurité (CICS). Cette initiative, lancée au lendemain des attentats de 2015, s’est concrétisée par la signature jeudi 16 mars sur un site du groupe électronique Thales à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) d’une « charte de solidarité en situation d’exception » passée entre le ministère de l’Intérieur et le CICS, qui, regroupant plusieurs centaines d’entreprises (grands groupes, PME et ETI) et associations (comme Hexatrust et TECH’IN France), représente 80 % de l’industrie de sécurité en France.

Expertise humaine et matérielle

Cette charte servira de cadre à « l’aide spontanée et gratuite » des industriels de la sécurité, « qu’il s’agisse d’expertise humaine, notamment en terme de cybersécurité, ou technologique avec par exemple la fourniture de produits de télécommunications en cas de destruction de certaines infrastructures« , a expliqué à l’AFP Marc Darmon, directeur général adjoint de Thales, qui préside aussi le CICS. « Ce sera un peu l’équivalent pour la sécurité du « plan blanc » activé spontanément en temps de crise par les personnels de santé« , a-t-il ajouté.
Ce « dispositif de contribution citoyenne » sera « libre et gratuit, a souligné pour sa part Bruno Le Roux. Il ne s’agit ni d’un marché, ni d’une pratique anticoncurrentielle, ni d’une aide d’Etat directe ou indirecte. » Outre Thales, d’autres grands noms de la sécurité comme Airbus, Safran ou
Capgemini ont l’intention de signer cette charte, selon M. Darmon.

 

Auteur : La Rédaction avec AFP

Notez cet article

Laisser un commentaire

10 problèmes de réseau courants

La solution PRTG Network Monitor vous aide à prévenir et résoudre ces problèmes en restant informé.

Lire le livre blanc

Sondage

Attaques cyber: les DSI prennent-elles trop de temps pour mettre en place les mises à jour Windows ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • WannaCrypt, les impacts juridiques de la cyberattaque

    Ransomware WannaCry : Garance Mathias, Avocat à la Cour, livre ici les premières interrogations sur le plan…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • WannaCry & bonnes pratiques - Stocker les données sur des bandes déconnectées des réseaux

    Amari Tegger, Sales Manager Data Management chez Iron Mountain, explique aux lecteurs de Solutions Numériques,…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • La France de plus en plus active dans la cybercriminalité

    Ce n'est pas un exploit dont on peut être fier : la France se place dans le…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
BlueMind_Nouvelle version_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
elo_processus pointe_skyscraper