En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 24/01/2017
    Forum International de la Cybersécurité (FIC)

    Organisé conjointement par la Gendarmerie nationale, CEIS et EuraTechnologies, et co-financé par la région Hauts-de-France,…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création de brochure 16 pages et catalogue 96 pages
    Non Communiqué €
    > En savoir plus
  • Création de site Internet vitrine ( tourisme rural et location de 10 gîtes)
    < 5 000 €
    > En savoir plus
  • Rédaction cahier des charges site Internet
    < 15 000 €
    > En savoir plus
FIC_FIC2017_leaderboard

Microsoft France soupçonné de fraude fiscale

BAN_PHONEFLEET_2017_300x250

Selon le Canard Enchaîné d'aujourd'hui, Microsoft France serait soupçonné de fraude fiscale. D'après l'hebdomadaire satirique, Microsoft aurait facturé par le biais de sociétés étrangères à au moins un client français des services commerciaux accomplis en France par des employés et des cadres de filiales dépendant de Microsoft France, afin d'échapper à l'impôt sur les sociétés.

Microsoft France a été l'objet d'un contrôle fiscal le 28 juin 2012. Le Canard Enchaîné cite  l'ordonnance du juge des libertés du tribunal de Nanterre qui avait autorisé une perquisition dans les locaux de Microsoft France ce 28 juin : « Il peut être présumé que Microsoft Online Inc. développe, depuis 2008, une activité commerciale à destination de clients français, pour le marché français, en utilisant des moyens humains et matériels de la SAS Microsoft France, situé en France », mais « sans souscrire les déclarations fiscales correspondantes »

En ce qui concerne l'article du Canard Enchaîné, Microsoft France n'a pas fait de commentaire. En ce qui concerne la perquisition du 28 juin, pour Microsoft cette affaire  n'en est pas une : « C'est un contrôle de l'administration fiscale qui a lieu au siège. C'est banal, il n'y a rien d'extraordinaire », avait alors expliqué Marc Mossé, directeur des affaires juridiques de Microsoft France.

Auteur : Frédéric Mazué

Notez cet article

Laisser un commentaire

Comment faire des économies sur votre budget télécoms ?

Participez au webinar PhoneFleet du 15 décembre et découvrez une solution pour optimiser votre flotte mobile.

Info et inscription

Sondage

Cadeau "geek": quel objet connecté sera sous votre sapin cette année? ( 4 réponses, maximum autorisé)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Le droit à la déconnexion, un nouveau droit dès demain

    La loi n° 2016-1088 du 8 août 2016, dite « loi travail », fait entrer le droit…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Maîtriser la gestion et la gouvernance des données de référence

    Darren Cooper, Industry Consulting, Europe  chez  Stibo Systems SAS, plaide dans cet avis d'expert pour une…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • En octobre, hausse de 5% des logiciels malveillants, un pic proche de celui du début de l'année

    Le dernier Check Point Threat Index indique que le nombre de familles de logiciels malveillants actifs…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
BAN_PHONEFLEET_CONTROLER_160x600
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Etes-vous en conformité avec les nouvelles règles européennes et l’ « état de l’art »…

    > Voir le livre
  • L’ e-paiement, à l’heure de l’expérience client - mise à jour Octobre 2016

    > Voir le livre
BAN_PHONEFLEET_CONTROLER_160x600