En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/09/2016
    Salons Solutions 2016

    Les salons Solutions se dérouleront les 20, 21 et 22 septembre 2016 à la Porte…

    en détail En détail...
  • 08/11/2016
    Mobility For Business 2016

    Le rendez-vous de toutes les mobilités se déroulera les 8 et 9 novembre à la…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
Sophos-Ransomware-leaderboard-anim

« Metal as a service » un outil de déploiement à très grande échelle pour Ubuntu

Sophos-Ransomware-pave-anim

En passant de grande échelle à très grande échelle (hyperscale), la conception des data centers fait apparaître le besoin de nouveaux outils pour provisionner les infrastructures physiques. MAAS, acronyme de “Metal as a Service”, est le nouvel outil de provisionning de Canonical – d’ores et déjà disponible pour évaluation avec Ubuntu 12.04 Server LTS Beta 2. MAAS apporte le dynamisme du cloud à l’allocation physique de serveurs, simplifiant le déploiement de services pour la gestion Big Data ou cloud. MAAS supporte le déploiement d’infrastructures telles OpenStack, Hadoop, CloudStack, les serveurs web en équilibrage de charge ou Cloud Foundry qui sont souvent déployés dans les fermes de serveurs physiques sans l’impact supplémentaire lié à la virtualisation.

MAAS gère les serveurs physiques par groupes comme des ressources de type cloud qui peuvent être alloués à la demande. Un large catalogue de services pour le cloud sont déployables avec MAAS et peuvent être mis à l’échelle dynamiquement (scale up/scale down). Les noeuds gérés par MASS peuvent être alloués pour l’instanciation dynamique d’un service ou peuvent simplement être installés avec Ubuntu pour une configuration manuelle a posteriori.

Les serveurs sont facilement mis à disposition de MAAS par le biais d’une inscription manuelle ou automatique, MAAS devient alors responsable de tous les aspects de maintenance physique des serveurs comme par exemple les mises à jour de firmwares, les tests de vieillissement, l’évaluation des performances et l’élimination des données résiduelles quand les machines sont réassignées.

Une interface web permet aux administrateurs d’ajouter, de mettre à jour, d’assigner et de déployer les serveurs physiques simplement et en un temps record. Il est également très simple de ré-allouer dynamiquement des noeuds entre services, de les tenir à jour et, le moment venu, de les retirer. Le tableau de bord web donne une vue immédiate de l’état du cluster MAAS et permet donc de voir rapidement quelles sont les ressources disponibles pour être déployées et celles déjà utilisées. Canonical souligne que MAAS permettant d’allouer dynamiquement les ressources physiques, à la façon du cloud, il fonctionne avec Juju, l’outil de déploiement cloud d’Ubuntu.

Ubuntu est l’OS numéro un des clouds privés, publics et hybrides, avec un très grand nombre de services cloud disponibles pour des déploiements instantanés. Cet ensemble de services Ubuntu largement répandus sur le cloud peuvent désormais être déployés sur des serveurs physiques grâce à MAAS. Plus important encore, ces outils conservent leur caractéristiques cloud d’expansion ou de compression, en allouant plus ou moins de serveurs physiques en fonction des besoins.

Mark Shuttleworth, Fondateur d’Ubuntu et leader produit et design de Canonical explique “Metal as a Service ou MASS est une nouvelle façon de penser les infrastructures physiques. Calcul, stockage et réseau sont des commodités sur le métal au même titre qu’ils le sont sur le cloud. MAAS permet de gérer les fermes de serveurs comme une ressource maléable, que l’on peut allouer en fonction de besoins spécifiques et ré-allouer de façon dynamique”.

Auteur : Frédéric Mazué

Notez cet article

Laisser un commentaire

Comment transformer son SI sans perdre le contrôle ?

Les 5 grands défis du DSI en 2016 : le cloud, la mobilité, le mode SaaS, l’hybridation des infrastructures, le « Shadow it »… quelles sont les conséquences pour le métier de DSI ?

Lire le livre blanc

Sondage

Consultez-vous ou avez-vous consulté vos e-mails professionnels pendant les vacances?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Panama Papers : un informaticien soupçonné de vol de données

    La fuite des Panama Papers proviendrait-elle d'un vol interne ? Un informaticien du bureau genevois du cabinet…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Les points d'échange Internet poursuivent leur progression grâce à de nouvelles stratégies de croissance

    Diversité des services, sécurité... Le point sur l'évolution des Point d'échange Internet avec Mike Hollands,…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Le Brexit aura un impact sur les dépenses informatiques en Europe, selon Forrester

    Selon le cabinet d'étude Forrester, les dépenses informatiques des pays européens stagneront en 2016, le…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Stormshield_encryption_skyscraper_OK
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Les clés de la Protection des données Le nouveau Règlement général sur la protection des…

    > Voir le livre
  • DevOps est un mot formé de la contraction du mot « développement » et du…

    > Voir le livre
Elo_salonssolutions2016_skyscrapper