En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 21/03/2017
    Salons Solutions RH 2017

    Le salon des outils et services dédiés aux dirigeants d'entreprises, aux responsables des Ressources Humaines,…

    en détail En détail...
  • 07/03/2017
    ROOMn, au cœur de la transformation digitale des entreprises

    ROOMn est la seule rencontre d’affaires qui rassemble pendant 3 jours 800 décideurs au profit…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création de site Internet vitrine ( vente de prêt a porter masculin)
    < 1 000 €
    > En savoir plus
  • Création de site Catalogue ( Officine Pharmacie)
    1200 €
    > En savoir plus
  • Site Vitrine Internet pour une société spécialisée dans l'immobilier
    <2000 €
    > En savoir plus
BAN_PHONEFLEET_2017_728X90

« Metal as a service » un outil de déploiement à très grande échelle pour Ubuntu

BAN_PHONEFLEET_CONTROLER_300x250

En passant de grande échelle à très grande échelle (hyperscale), la conception des data centers fait apparaître le besoin de nouveaux outils pour provisionner les infrastructures physiques. MAAS, acronyme de “Metal as a Service”, est le nouvel outil de provisionning de Canonical – d’ores et déjà disponible pour évaluation avec Ubuntu 12.04 Server LTS Beta 2. MAAS apporte le dynamisme du cloud à l’allocation physique de serveurs, simplifiant le déploiement de services pour la gestion Big Data ou cloud. MAAS supporte le déploiement d’infrastructures telles OpenStack, Hadoop, CloudStack, les serveurs web en équilibrage de charge ou Cloud Foundry qui sont souvent déployés dans les fermes de serveurs physiques sans l’impact supplémentaire lié à la virtualisation.

MAAS gère les serveurs physiques par groupes comme des ressources de type cloud qui peuvent être alloués à la demande. Un large catalogue de services pour le cloud sont déployables avec MAAS et peuvent être mis à l’échelle dynamiquement (scale up/scale down). Les noeuds gérés par MASS peuvent être alloués pour l’instanciation dynamique d’un service ou peuvent simplement être installés avec Ubuntu pour une configuration manuelle a posteriori.

Les serveurs sont facilement mis à disposition de MAAS par le biais d’une inscription manuelle ou automatique, MAAS devient alors responsable de tous les aspects de maintenance physique des serveurs comme par exemple les mises à jour de firmwares, les tests de vieillissement, l’évaluation des performances et l’élimination des données résiduelles quand les machines sont réassignées.

Une interface web permet aux administrateurs d’ajouter, de mettre à jour, d’assigner et de déployer les serveurs physiques simplement et en un temps record. Il est également très simple de ré-allouer dynamiquement des noeuds entre services, de les tenir à jour et, le moment venu, de les retirer. Le tableau de bord web donne une vue immédiate de l’état du cluster MAAS et permet donc de voir rapidement quelles sont les ressources disponibles pour être déployées et celles déjà utilisées. Canonical souligne que MAAS permettant d’allouer dynamiquement les ressources physiques, à la façon du cloud, il fonctionne avec Juju, l’outil de déploiement cloud d’Ubuntu.

Ubuntu est l’OS numéro un des clouds privés, publics et hybrides, avec un très grand nombre de services cloud disponibles pour des déploiements instantanés. Cet ensemble de services Ubuntu largement répandus sur le cloud peuvent désormais être déployés sur des serveurs physiques grâce à MAAS. Plus important encore, ces outils conservent leur caractéristiques cloud d’expansion ou de compression, en allouant plus ou moins de serveurs physiques en fonction des besoins.

Mark Shuttleworth, Fondateur d’Ubuntu et leader produit et design de Canonical explique “Metal as a Service ou MASS est une nouvelle façon de penser les infrastructures physiques. Calcul, stockage et réseau sont des commodités sur le métal au même titre qu’ils le sont sur le cloud. MAAS permet de gérer les fermes de serveurs comme une ressource maléable, que l’on peut allouer en fonction de besoins spécifiques et ré-allouer de façon dynamique”.

Auteur : Frédéric Mazué

Notez cet article

Laisser un commentaire

T-Systems propose ses services Cloud, localisés en France

Données hébergées en France et opérées en Europe, pour le respect le plus strict des normes sur la sécurité et la confidentialité des données. Plate-forme de cloud privé, hébergée dans les Data Centers d’Equinix . Partenariat technologique avec Netapp, Fortinet et Cisco.

Plus d’information

Sondage

Vos résolutions pour 2017

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • NIS : adoption de la directive européenne sur la cybersécurité, harmonisation en vue ?

    Pourquoi une directive sur la cybersécurité ? Quelles sont les nouvelles obligations ? Et que peut-on reprocher…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Communications mondiales : pourquoi le développement des câbles sous-marins n'aura de cesse d'augmenter

    Jim Poole, vice-président, développement des écosystèmes chez Equinix, explique les bénéfices des câbles sous-marins pour les…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Remplacement des systèmes informatiques : les DSI attendent de 2 à 4 ans selon la taille des entreprises

    Selon une étude de Crucial, spécialiste en mémoire et stockage (DRam et SSD), la majorité…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Comment bien se protéger contre les ransomwares ?

    > Voir le livre
  • La réussite d’un projet ERP relève de la responsabilité de la direction générale

    > Voir le livre
BAN_PHONEFLEET_CONTROLER_160x600