En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 26/09/2017
    Salons Solutions 2017

    Les Salons Solutions - ERP, CRM, BI et Big Data, E-achats, Demat', Serveurs & Applications…

    en détail En détail...
  • 04/10/2017
    Convention USF 2017

    L'événement annuel de référence de l’ensemble de l’écosystème SAP français aura lieu cette année les…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site vitrine pour une société de services
    < 1300 €
    > En savoir plus
  • Campagne Google Adwords pour un site E-commerce Joomla
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site vitrine pour une société de conseils et de formations pour les entreprises
    < 5 000 €
    > En savoir plus
kaspersky_attaques ciblees_leaderboard

Levée de bouclier des DSI contre Oracle. 50% des grands clients seraient prêts à rompre le contrat avec l’éditeur

elo_processus pointe_pave

Dans un communiqué émis ce jour, co-signé d’ Henri d’Agrain Délégué général du CIGREF et de Freddy Van den Wyngaert Secrétaire général d’EuroCIO, les 2 organisations lancent conjointement un sérieux avertissement à Oracle, dénonçant une absence de dialogue et des « comportements commerciaux inadmissibles ».

La sortie des contrats est évoquée, certes en style diplomatique. Mais le communiqué rappelle les conclusion accablantes d’une étude EuroCIO de fin 2016, selon laquelle 60% des DSI interrogés « préfèreraient disposer d’un autre fournisseur pour leurs actuels produits et services » et 50% « répondent travailler actuellement sur une stratégie de sortie ».

Cette levée de bouclier à l’encontre d’Oracle n’est pas sans rappeler celle face à SAP.

 

Le Communiqué Cigref-EuroCIO

Interlocuteurs d’Oracle depuis plus de 10 ans, le CIGREF et son homologue européen EuroCIO n’ont pu que constater, aux côtés de leurs entreprises membres, la dégradation de la qualité des échanges et des services de ce fournisseur vis-à-vis de ses entreprises clientes, en France et en Europe.

Absence de réponse depuis février 2016

Cette dégradation s’est notamment concrétisée par l’absence de réponse d’Oracle au dernier courrier du 25 février 2016, co-signé des présidents du CIGREF et d’EuroCIO, pour parvenir à un accord entre Oracle et VMware sur le sujet de la virtualisation. En conséquence, les travaux bien entamés de réactualisation d’un Livre Blanc sur les pratiques commerciales de ce fournisseur ont été abandonnés.

 « Comportements commerciaux inadmissibles »

Devant l’absence de dialogue jusqu’alors affichée par Oracle avec les institutions représentatives des entreprises utilisatrices, le CIGREF et EuroCIO ne peuvent que dénoncer ces comportements commerciaux inadmissibles.

 Le CIGREF et EuroCIO tiennent en outre à appeler l’attention d’Oracle sur les conséquences de ses comportements, dont témoigne la récente et accablante étude « Supplier Satisfaction Survey », réalisée par EuroCIO fin 2016.

 La moitié des DSI « travaillent » sur une « sortie de contrat » avec Oracle

Sur 100 DSI d’entreprises européennes majeures, ayant répondu à l’enquête :

  • 80% considèrent que les contrats Oracle ne présentent pas suffisamment de flexibilité ; • 75% que le modèle de licence ne présente pas suffisamment de flexibilité ; • 60% préfèreraient disposer d’un autre fournisseur pour leurs actuels produits et services ; • 50% répondent travailler actuellement sur une stratégie de sortie.

 Compte tenu de cette situation, le CIGREF s’est d’ores et déjà engagé, à la demande de certains de ses membres, à accompagner ceux qui le souhaitent dans leur réflexion sur les différentes stratégies de sortie des contrats Oracle.

 

Un espoir de dialogue

Pour autant, les entreprises membres du CIGREF et d’EuroCIO utilisatrices d’Oracle souhaitent le rétablissement d’un dialogue apaisé et de qualité avec ce fournisseur essentiel, qui se ferait assurément au bénéfice de toutes les parties. A cet égard, nos associations fondent un certain espoir dans les récents contacts entre EuroCIO et Tino Scholman, Vice-Président Cloud d’Oracle Europe Moyen-Orient et Afrique.

 

Joel PASCAL

Levée de bouclier des DSI contre Oracle. 50% des grands clients seraient prêts à rompre le contrat avec l’éditeur
Notez cet article

Laisser un commentaire

AI Hackademy : l’intelligence artificielle au service de l’entreprise

L'évènement de MS Experiences'17, les 3 & 4 octobre. Découvrir l’intelligence artificielle : démos innovantes, expériences immersives au sein de l’AI Hackademy.

Agenda et inscription gratuite

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • 3 ans après, la justice européenne va réexaminer l'amende de 1,06 md € infligée à Intel

    Le recours du fabricant américain de puces informatiques Intel contre l'amende de 1,06 milliard d'euros…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Juridique - Données personnelles : la Cnil, aujourd'hui moins clémente, sanctionne pécuniairement Hertz France

    C’est la première fois qu’une sanction pécuniaire est prononcée par la CNIL pour une violation…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • ERP : les utilisateurs moyennement satisfaits

    Le CXP a mené son enquête annuelle, l'ERP Survey qui fait référence en France, sur…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Salon Solutions_Septembre17_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Usages et technologies : concrétisez la transformation digitale de votre métier

    > Voir le livre
  • Guide du Service Management pour le DSI à l’ère mobile

    > Voir le livre
Salon Solutions_Septembre17_skycraper