En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    Edition 2018 des salons Solutions RH

    L’édition 2018 du rendez-vous de toute la communauté RH, avec 3 grandes manifestations aura lieu…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    IT & IT Security Meetings 2018

    IT Meetings devient IT & IT Security Meetings et ouvrira ses portes en mars pour…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de bijoux et de décorations
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site catalogue pour une entreprise d'accessoires automobiles
    <1000 €
    > En savoir plus
  • Mise en place d'une solution de pointage pour un institut
    < 2 000 €
    > En savoir plus
Schneider_SMARTBUNKER_leaderboard

Les sites « massivement contrefaisants » sous la surveillance d'Hadopi

NTT secu_Threat Intelligence report_pave

La Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection et la protection des droits sur Internet (Hadopi) a décidé la mise en place d'une stratégie de protection des œuvres sur Internet en mettant sous surveillance les sites massivement contrefaisants.

Les sites de téléchargement direct ou de streaming « facilitent et incitent à grande échelle à la contrefaçon de droits d’auteur », indique l’Hadopi. A défaut de piéger leurs utilisateurs, l’HADOPI s’en prend donc directement à ces sites « massivement contrefaisants ».

Dans le cadre de la mission générale de protection des droits de l'Hadopi, sa présidente Marie-Françoise Marais a confié dès 2012 une mission portant sur les moyens de lutte contre le streaming et le téléchargement direct à Mireille Imbert-Quaretta, dans la continuité duquel la ministre de la Culture et de la Communication a confié à l’auteur une mission destinée à développer des outils opérationnels de prévention et de lutte contre la contrefaçon en ligne.

Ce rapport, dont le Collège approuve les conclusions, propose divers outils pour lutter contre les services de communication en ligne qui facilitent la contrefaçon de droits d’auteur et incitent à y procéder à grande échelle. En s’appuyant sur les travaux d’observation régulièrement menés par l’institution, le collège considère en effet qu’une action déterminée contre ces sites est nécessaire. Il décide donc, sur proposition du secrétaire général :

– de mettre en place, dans le cadre de sa mission d’observation, un recensement fiable tant des services de communication au public en ligne offrant massivement au public des œuvres protégées sans autorisation des titulaires de droit que de leurs pratiques ;

– de définir, avec les professionnels des différents secteurs concernés, notamment les intermédiaires de paiement et de publicité en ligne, qui mènent déjà de nombreuses actions dans ce domaine, des protocoles décrivant les actions pouvant, à partir de l’information fournie, être mises en œuvre pour assécher les revenus des sites internet massivement contrefaisants ou rendre plus difficile leur activité ;

– d’établir une cartographie des différentes technologies de reconnaissance de contenus et d'évaluer leurs conditions d'utilisation pour assurer un retrait durable d’un site internet des œuvres signalées comme contrefaisantes par les ayants droit ;

– de développer la coopération avec les divers services de l’Etat compétents pour connaître des services de communication au public en ligne massivement contrefaisants, en vue notamment, de toute procédure de droit utile.
 
Lire la délibération n° 2014-04 du 11 septembre 2014 relative à la protection des œuvres et objets auxquels est attaché un droit d’auteur ou un droit voisin à l’égard des atteintes à ces droits commises sur les réseaux de communications électroniques

Auteur : Juliette Paoli

Les sites « massivement contrefaisants » sous la surveillance d'Hadopi
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Les imprimantes sont-elles frappées d’obsolescence programmée ?

    Le 18 septembre dernier, l'association HOP (Halte à l'Obsolescence Programmée) a déposé une plainte contre…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • RGPD : à huit mois de la date-butoir, tirez-vous le meilleur parti des atouts déjà en votre possession ?

    Alors que l’échéance de mai 2018 approche à grands pas pour leur mise en conformité avec…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • La croissance des entreprises IT portée par le RGPD

    Editeurs, sociétés de conseils et de services : la conjoncture est bonne pour 2017, 2018…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Global K_Data scientist_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Cloud hybride : réussir l’externalisation de votre SI en 4 étapes

    > Voir le livre
  • Adopter un Plan de Continuité d’Activité (PCA)

    > Voir le livre
banniere_FIC2018_skycrapper