En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings, toutes les solutions mobiles

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création de site de réservation pour un coach sportif
    <2800 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site eCommerce pour la vente d'édition de revues et périodiques
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Amélioration d'un site e-commerce Woocommerce pour la vente de produit de beauté
    A déterminer €
    > En savoir plus
Tessi_Cetia_leaderboard

Les routeurs coeur de réseau ZTE et Huawei contiendraient-ils des backdoors ?

ITrust_SOC_pave

Toujours est-il qu'en pleine affaire de cyber espionnage Prism et dans un contexte où Alcatel Lucent connaît de grosses difficultés, le gouvernement français a demandé à trois opérateurs Telecom de désinstaller leurs routeurs cœur de réseau de marque chinoise ZTE et Huawei. 

Ces opérateurs sont Orange, qui utilise Huawei à la Réunion et Mayotte, Outremer Telecom, qui utilise ZTE en Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion et Mayotte, et Pacific Mobile Telecom qui utilise Huawei en Polynésie.

Selon la réglementation française, tout équipement de coeur de réseau (fixe, mobile ou internet) doit être agréé au préalable par l'Ansii, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'informations. Or l'Ansii n'a jamais accordé d'agrément ni à ZTE ni à Huawei.

Les trois opérateurs sont donc dans l'illégalité, ceci depuis 2006, en utilisant les équipements de ZTE et Huawei, qui ont par ailleurs souvent été soupçonnés de place des backdoors dans leur matériel.  

Les équipementiers dans le collimateur considèrent eux que la France fait du protectionnisme déguisé en faveur d'Alcatel-Lucent, sous prétexte de sécurité. « Nous sommes déçus des conditions déloyales qu'on nous impose. Les équipements ZTE sont acceptés dans les autres pays européens. Seule la France considère qu'ils posent un problème« , déplore Lin Cheng, vice-président de ZTE.  Un ancien dirigeant de ZTE a précisé, au sujet de la non homologation des routeurs coeur de réseau de l'équipementier : « ce refus d'agrément était en réalité destiné à protéger Alcatel-Lucent. Mais c'est un échec patent, car aucun opérateur français n'a commandé de coeur de réseau à Alcatel-Lucent, ni en mobile, ni en internet. On ne peut pas faire boire un âne qui n'a pas soif… » 

De son côté Bercy assure que l'Ansii est indépendante et que rien ne lui a été demandé.

Source : bfmtv.com

Auteur : Frédéric Mazué

Les routeurs coeur de réseau ZTE et Huawei contiendraient-ils des backdoors ?
Notez cet article

Laisser un commentaire

RGPD : sensibiliser les collaborateurs

Le nouveau règlement européen sur la protection des données (RGPD) s'appliquera le 25 mai 2018. Conscio Technologies propose un parcours de sensibilisation pour les collaborateurs.

Découvrir le programme de sensibilisation

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Juridique - La géolocalisation des salariés remise en cause dans le contrôle du temps de travail

    A l’occasion d’un contrôle, la CNIL a enjoint la société Odeoli de cesser d’utiliser les…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expertise - "Les technologies émergentes vont révolutionner la prestation de services online", Rajasekar Sekhar Reddy - Wipro

    Cet article de Rajasekar Sekhar Reddy, Architecte Solution Principal, CTO Office chez Wipro, explique aux…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • CES 2018, l'occasion de prendre la température du monde de la technologie

    Le Consumer Electronics Show qui ouvre ses portes aujourd’hui à Las Vegas, premier grand salon…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_Lean_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Préparation au règlement général sur la protection des données (RGPD)

    > Voir le livre
  • L'intelligence Artificielle, vraie rupture en cybersécurité

    > Voir le livre
Ixia_RGPD_skycraper