En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 14/03/2018
    IT Partners, le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT

    Le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT français ouvrira ses portes les 14 et…

    en détail En détail...
  • 12/03/2018
    7ème édition de Big Data Paris

    Le congrès Big Data Paris se tiendra les 12 et 13 mars 2018 à Paris…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de consommables pour le travail de la pierre
    < 5 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de stickers et de tee-shirt
    < 1 500 €
    > En savoir plus
  • Site internet de réservation dans le domaine VTC
    < 5 000 €
    > En savoir plus
Global K_Data scientist_leaderboard

Les responsables IT ne savent pas si les logiciels utilisés dans leur entreprise sont piratés ou non

24/06/2014 | commentaires 0 commentaire | Etudes
Schneider_SMARTBUNKER_pavé

La dernière étude de BSA, l’association de défense des intêrets de l’industrie logicielle, publiée sur le piratage des logiciels révèle que le taux de logiciels piratés ou sans licence s’élève à 43 % dans le monde. Et plus de la moitié des responsables IT en entreprise ne savent pas si les logiciels utilisés dans leur entreprise possèdent des licences conformes.

Cette étude mondiale de BSA est menée tous les deux ans en collaboration avec IDC. Pour cette édition, les utilisateurs d’ordinateurs de 34 pays ont été interrogés, dont près de 22 000 utilisateurs de PC professionnels et grand public et plus de 2 000 responsables IT. Premier constat de cette nouvelle édition : à l’échelle mondiale, 43 % des logiciels installés sur PC en 2013 étaient des programmes sans licence conforme, une hausse de 1 % par rapport à 2011 qui s’explique notamment par l’augmentation continue de l’utilisation de logiciels piratés dans les pays émergents, où ils sont déjà majoritaires sur les PC. Selon BSA, la valeur commerciale de ces logiciels piratés totalise la somme de 62,7 milliards de dollars pour 2013.

L’Asie-Pacifique en tête des fraudes

La région affichant le taux le plus haut d’utilisation de logiciels sans licence sur PC est l’Asie-Pacifique, avec 62 %, un score de 2 % plus élevé qu’en 2011.

L’Europe centrale et de l’Est arrive en seconde position avec 61 %, suivie par l’Amérique latine, à quasi-égalité avec le Moyen-Orient et l’Afrique. L’Amérique du Nord conserve pour sa part le taux le plus bas, à 19 %.

En France, 36 % des logiciels installés sur les ordinateurs en 2013 ne disposent pas d’une licence conforme, un chiffre qui n’a quasiment pas bougé en deux ans (37 % en 2011), mais en décroissance constante depuis 2005 (47 %). C’est moins bien que la moyenne de l’Union Européenne (31 %), mais mieux que celle mondiale (43 %). Cela représenterait un manque à gagner pour les éditeurs de sécurité de 2 milliards d’euros environ.

François Rey, président du comité France de BSA, souligne que « le taux de logiciels non conformes continue de baisser depuis près de 10 ans. C’est encourageant, même s’il reste supérieur à celui de l’UE et de nos voisins. Mais c’est encore insuffisant pour soutenir notre économie, accroître notre compétitivité, soutenir les sociétes qui en vivent et les emplois associés et enfin réduire les risques juridiques, financiers et sécuritaires liés à la non-conformité.»

Des responsables IT dans le flou

Mais il faut surtout retenir de cette étude que plus de la moitié des responsables IT dans le monde ne sont pas certains que les logiciels utilisés dans leur entreprise sont bien sous licence conforme. Ce qui pose des problèmes de légalité, bien entendu, mais expose aussi l’entreprise à des risques de sécurité.

En France, moins d’un tiers des entreprises (28 %) ont mis en place des règles écrites imposant d’utiliser des logiciels sous licence conforme. Précisons qu’à l’échelle mondiale, ce sont 35 % des entreprises qui ont procédé à l’instauration d’une telle règlementation.

Selon BSA, ces chiffres montrent la nécessité d’adopter des pratiques adaptées de gestion des actifs logiciels ((Software Asset Management ou SAM), en entreprise. Car qui dit logiciel non conforme, dit risques accrus d’être victimes de programmes malveillants. « La plupart des gens ignorent ce qui est installé sur leurs systèmes. Il faut que cela change », affirme Victoria Espinel, PDG de la BSA. « Il existe des pratiques de bon sens que les dirigeants et les administrateurs devraient suivre et faire appliquer pour s’assurer que les logiciels utilisés dans leur entreprise ne sont pas piratés ou sans licence conforme. »

Pour consulter le rapport complet de l’étude mondiale de BSA sur les logiciels et connaître les résultats par pays, rendez-vous sur www.bsa.org/globalstudy.

Auteur : Juliette Paoli

Les responsables IT ne savent pas si les logiciels utilisés dans leur entreprise sont piratés ou non
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Piratage d'Uber : les procureurs de New York et du Connecticut ouvrent une enquête

    Les procureurs de l'Etat de New York, Eric Schneiderman, et du Connecticut, George Jepsena ont…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Cybermenace : "L’hameçonnage franchit un cap avec le détournement d'email", Alexandre Delcayre, Palo Alto

    Alexandre Delcayre, directeur Systems Engineering Europe du Sud, Russie, Israël, et l'Unit42, l'unité de recherches…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Edition, conseil, services : une croissance record de 3,4 %

    Le Syntec Numérique a livré ses chiffres pour 2017 et 2018. Editeurs, sociétés de conseils…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

banniere_FIC2018_skycrapper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Gestion des accès à privilèges

    > Voir le livre
  • Comment la signature électronique a permis à Salesforce, LinkedIn, et McAfee d’ améliorer leurs performances.

    > Voir le livre
BlueMind_Nouvelle version_skycraper