En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings, toutes les solutions mobiles

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    Edition 2018 des salons Solutions RH

    L’édition 2018 du rendez-vous de toute la communauté RH, avec 3 grandes manifestations aura lieu…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site eCommerce pour la vente de produits agricoles
    < 5 000 €
    > En savoir plus
  • Développement d'une plateforme de mise en relation pour un assembleur de compétences au service des commerçants
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site eCommerce pour la vente et la location de matériel destinés à l'évènementiel
    < 2 500 €
    > En savoir plus
Tessi_Cetia_leaderboard

Les imprimantes sont-elles frappées d’obsolescence programmée ?

Primobox_Demat RH_pave 2

Le 18 septembre dernier, l’association HOP (Halte à l’Obsolescence Programmée) a déposé une plainte contre les fabricants d’imprimantes pour obsolescence programmée.

Brother, Canon, Epson et HP figurent parmi les marques citées par HOP qui les accuse de mettre en œuvre des « pratiques qui visent à raccourcir délibérément la durée de vie des imprimantes et des cartouches ». Il s’agit de la première action judiciaire française menée sur le fondement du délit d’obsolescence programmée. HOP a étayé sa démarche avec un rapport détaillé. « Ce rapport révèle que les pratiques dénoncées touchent l’ensemble des fabricants. Il appartient désormais au Procureur et à la justice de s’en assurer via notamment des expertises judiciaires. Ces faits pourraient aussi révéler une entente illégale entre les fabricants d’imprimante. C’est pourquoi nous avons également informé l’Autorité de la concurrence. Des millions de français propriétaires d’imprimantes pourraient être lésés », indique l’avocat de l’association, Me Emile Meunier.

Parmi les techniques mises en cause par l’association, « des éléments des imprimantes, tel que le tampon absorbeur d’encre, sont faussement indiqués en fin de vie » ou encore, « le blocage des impressions au prétexte que les cartouches d’encre seraient vides alors qu’il reste encore de l’encre ». Si elles sont avérées, ces pratiques pourraient être qualifiées d’obsolescence programmée reconnue comme un délit depuis la loi Transition énergétique de 2015, et passible de deux ans de prison, de 300 K€ d’amende et d’une sanction financière pouvant atteindre 5% du chiffre d’affaires de l’entreprise coupable.

 Un produit qui ne s’use pas, une tragédie pour les affaires

C’est désormais au Procureur de la République de Nanterre, récepteur de la plainte de HOP, de donner suite à cette affaire. Si une enquête est diligentée, il faudra qu’elle démontre l’intention des fabricants. Des class actions contre des constructeurs d’imprimantes ont déjà été menées aux États-Unis, et certaines ont été remportées par les consommateurs. Mais s’attaquer au modèle consumériste est une tâche rude, « un produit qui ne s’use pas est une tragédie pour les affaires », lisait-on déjà en 1928 dans une revue spécialisée

Le rapport complet de HOP est téléchargeable ici.

Auteur : Frédéric Bergonzoli

Les imprimantes sont-elles frappées d’obsolescence programmée ?
Notez cet article

Laisser un commentaire

GDPR VS ISO

L’apport de la gestion des accès à privilèges (PAM) à la conformité réglementaire.Une cartographie comparative. Lire le livre blanc

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • RGPD : la CNIL regrette "le calendrier retenu pour l’adaptation du droit français"

    La CNIL a rendu le 30 novembre 2017 son avis sur le projet de loi…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expertise - "Les technologies émergentes vont révolutionner la prestation de services online", Rajasekar Sekhar Reddy - Wipro

    Cet article de Rajasekar Sekhar Reddy, Architecte Solution Principal, CTO Office chez Wipro, explique aux…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Startups Deep Tech : la France dans le Top 5 des investissements

    En Europe, depuis 2015, les investissements en capital-risque dans la "Deep Tech" ont augmenté 3…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_Lean_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Comment la signature électronique a permis à Salesforce, LinkedIn, et McAfee d’ améliorer leurs performances.

    > Voir le livre
  • L'intelligence Artificielle, vraie rupture en cybersécurité

    > Voir le livre
BlueMind_Nouvelle version_skycraper