En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings, toutes les solutions mobiles

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
  • 12/03/2018
    7ème édition de Big Data Paris

    Le congrès Big Data Paris se tiendra les 12 et 13 mars 2018 à Paris…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Projet Location / Achat Base de Données
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour la vente d’appareils électroniques
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Amélioration d'un outil de sauvegarde des mails
    A déterminer €
    > En savoir plus
Tessi_Cetia_leaderboard

La Corée du Nord à l’origine du vol de 81 millions de dollars à la banque centrale du Bangladesh ?

Primobox_Demat RH_pave 2

(AFP) – La Corée du Nord pourrait être, selon des enquêteurs américains, à l’origine du vol de 81 millions de dollars sur un compte que la banque centrale du Bangladesh détenait auprès de la Réserve fédérale de New York, affirme mercredi le Wall Street Journal.

La justice américaine s’apprêterait à accuser des intermédiaires chinois qui auraient aidé la Corée du Nord à dérober cette somme par piratage informatique en février 2016, ajoute le journal citant des sources proches de l’enquête. Contactés par l’AFP, les départements de la Justice comme du Trésor se sont abstenus de tout commentaire. En utilisant le système de transfert international SWIFT, des pirates informatiques avaient réussi à se faire virer 81 millions de dollars depuis un compte détenu par la banque centrale du Bangladesh à l’antenne de New York de la banque centrale américaine (Fed). Les hackers avaient inondé la Fed de New York de dizaines de demandes de virements et cherchaient à détourner 850 millions supplémentaires mais l’antenne new-yorkaise de la Réserve fédérale avait bloqué les autres transactions. L’argent avait été viré sur un compte aux Philippines et avait ensuite disparu, en partie blanchi dans les casinos.

Un lien entre la banque du Bangladesh et Sony Pictures Entertainment ?

En mai dernier, une étude de la société de sécurité informatique Symantec
avait déjà évoqué une connexion possible de cette affaire avec la Corée du
nord. Le logiciel malveillant utilisé par les pirates comportait en effet des
traits communs avec celui employé dans l’attaque d’envergure de Sony Pictures Entertainment (SPE) fin 2014, avait affirmé cette étude. Lors de ce piratage spectaculaire, commandité par la Corée du Nord selon les autorités américaines, les emails et informations personnelles de milliers d’employés de SPE avaient été volées. Les auteurs exigeaient que Sony Pictures Entertainment renonce à diffuser une comédie sur le dirigeant nord-coréen Ki Jong-Un, « L’interview qui tue ». Selon le Wall Street Journal, le numéro deux de l’agence de renseignement américaine NSA, Rick Ledgett a déclaré mardi à Washington « être optimiste sur la véracité » d’un rapprochement entre les deux cyber-attaques, celle de la banque du Bangladesh et celle de SPE. « Si le lien est avéré, cela veut dire qu’un Etat est en train de voler des banques. C’est une grosse affaire« , a affirmé mardi ce responsable lors d’un débat à l’institut d’études Aspen.

La semaine dernière, le système international de transfert bancaire SWIFT a
déconnecté les dernières banques nord-coréennes encore reliées à son réseau, en plein regain de tension internationale après des tirs de missiles par Pyongyang.

 

plusA lire aussi : Bangladesh : un cyberbraquage de 81 M USD causé par des imprimantes et des logiciels défectueux

Le réseau banquier international à nouveau attaqué par des hackers

Swift : les intrusions ont repris

La Corée du Nord à l’origine du vol de 81 millions de dollars à la banque centrale du Bangladesh ?
Notez cet article

Laisser un commentaire

Signature électronique : témoignages

Comment la signature électronique a permis à Salesforce, LinkedIn, et McAfee d’ améliorer leurs performances.

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
  • EDITO N°17

    Utopie ou réalité ? Les annonces quotidiennes de l’IT sont souvent à la frontière de…

  • Huawei Connect 2017

    Huawei Connect 2017 Démonstration de force d’un géant encore méconnu ! Huawei Connect 2017, Shanghai.…

Témoignages
Juridique
  • Samsung, accusé de contredire ses engagements éthiques, répond "tolérance zéro"

    Le géant de l'électronique sud-coréen Samsung a affirmé jeudi 11 janvier appliquer une "tolérance zéro"…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expertise - "La méthode CRISP, une solution pour réussir vos projets Big Data", Alianor Sibai, mc2i Groupe

    Seuls 15% des projets Big Data atteindraient la phase d’industrialisation. Les raisons principales de cet échec…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • RGPD : 82 % des consommateurs européens prêts à faire valoir leurs nouveaux droits sur les données personnelles

    Un peu plus de 8 consommateurs européens sur 10 ont bien l’intention de faire valoir…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Primobox_Demat RH_skycraper 1
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Primobox_Demat RH_skycraper 1