En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    IT & IT Security Meetings 2018

    IT Meetings devient IT & IT Security Meetings et ouvrira ses portes en mars, du…

    en détail En détail...
  • 21/03/2018
    Cloud Computing World Expo et Solutions Datacenter Management

    La 9ème édition de l’évènement phare du Cloud et des datacenters a lieu les 21…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création de site Internet vitrine pour un artisan menuisier
    <1000 €
    > En savoir plus
  • Amélioration graphique d'un site de réservation pour une société de location de véhicules
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site catalogue pour une société dans l'immobilier
    A déterminer €
    > En savoir plus
banniere_FIC2018_leaderboard

Hacker le cerveau humain?

banniere_FIC2018_pave

Une conférence a fait un tabac au cours des Assises de la sécurité de Monaco. Différent des sujets très « sérieux » propres à l’évènement , le thème était à la frontière de la  cybercriminalité et de la science- fiction : « peut-on hacker le cerveau ? ». Le conférencier, Laurent Alexandre,  fut applaudi comme une rockstar et dédicaça à la fin son dernier livre : « La mort de la mort ». L. Alexandre a un profil ébouriffant : médecin, fondateur du site Doctissimo, il est également énarque et diplômé de Sciences Po et d’HEC. Aujourd’hui, il s’est spécialisé dans le décodage du génome et dirige a société DNAVsion.


1000 milliards de milliards d’opération à la seconde  

L’intervenant se base sur la convergence des NBIC : Nanotechnologies, Biologie Informatique et Sciences cognitives. Il affirme : « Le recul accéléré de la mort sera la plus vertigineuse conséquence de cette synergie ». En effet, on peut d’ores et déjà « bricoler » l’organisme, réparer les gênes défectueux et fabriquer des robots intelligents. D’ici 2050, annonce Laurent Alexandre, l’intelligence artificielle concurrencera celle de l’homme, elle pourra évoluer, ayant « acquis les capacités plastiques du cerveau humain ». La limite de la « cognitique » est cependant celle du stockage informatique : « l’analyse complète du cablage neuronal humain nécessite des serveurs 1million de fois supérieurs aux serveurs actuels, afin d’offrir  un stockage mesurable en zetta-octets, au lieu des peta-octets actuels ». Intel pense que ce seuil , Zettaflops, sera atteint en 2029. Il sera alors possible d’effectuer 1000 milliards de milliards d’opération à la seconde ! 


Une intelligence artificielle est déjà née : Google

La thèse de Laurent Alexandre est qu’une intelligence à l’échelle du globe est en train de se doter de cette capacité : « l’opinion n’a pas encore compris qu’une intelligence artificielle est déjà née : Google ! ». L’émergence de moteurs de recherche intelligents, d’algorithmes auto-apprenants, de la mutualisation planétaire des connaissances, sont un formidable accélérateur : Internet a permis une intelligence collective, une « néosphère ». 

Les interfaces cerveau-ordinateur commencent à exister, « dans quelques décennies », estime L .Alexandre, « nous pourrions être ‘assistés’  par des puces intégrées dans notre cerveau, ou interfacés via un casque muni de micro-électrodes. Nous serons connectés aux bases de données universelles et capable de communiquer directement par la pensée d’humain à humain ».

Or la « multinationale tentaculaire » qu’est Google, constitue déjà la plus grande bibliothèque du savoir et s’est déjà positionnée sur la recherche pour reculer la mort.

Les pacemakers, les naorobots, les objets connectés que nous avons au poignet ou autour du cou pourraient déjà être infectés par des virus informatiques et être contrôlés ! « L’humanité en réseau qui se dessine devra se doter de firewalls et d’antivirus à la hauteur », prévient Laurent Alexandre.

 

Pour aller plus loin, je vous recommande la lecture du passionnant « La mort de la mort », J.-C. Lattès.

Auteur : Jean Kaminsky

Hacker le cerveau humain?
Notez cet article

Laisser un commentaire

Signature électronique : témoignages

Comment la signature électronique a permis à Salesforce, LinkedIn, et McAfee d’ améliorer leurs performances.

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • APPLE DOIT CHANGER SA POLITIQUE COMMERCIALE, SELON L'ASSOCIATION DE CONSOMMATEURS HOP

    (AFP) -interview de Samuel Sauvage, président et co-fondateur de l'association HOP (Halte à l'obsolescence programmée),…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expertise - "La méthode CRISP, une solution pour réussir vos projets Big Data", Alianor Sibai, mc2i Groupe

    Seuls 15% des projets Big Data atteindraient la phase d’industrialisation. Les raisons principales de cet échec…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • CES 2018, l'occasion de prendre la température du monde de la technologie

    Le Consumer Electronics Show qui ouvre ses portes aujourd’hui à Las Vegas, premier grand salon…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_Lean_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Livre blanc « Digital Needs Trust " : pour construire ensemble un écosystème digital européen…

    > Voir le livre
  • Sauvegarde et Restauration Informatique pour les PME

    > Voir le livre
BlueMind_Nouvelle version_skycraper