En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    Edition 2018 des salons Solutions RH

    L’édition 2018 du rendez-vous de toute la communauté RH, avec 3 grandes manifestations aura lieu…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    IT & IT Security Meetings 2018

    IT Meetings devient IT & IT Security Meetings et ouvrira ses portes en mars pour…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Référencement naturel (SEO) d'un site E-Commerce Prestashop
    < 1800 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de pneus
    < 4 000 €
    > En savoir plus
  • Migration d'un site vitrine vers un site e-commerce pour la vente de spiruline
    <2000 €
    > En savoir plus
ITrust_SOC_leaderboard

Google ne paierait pas assez d’impôts en Europe ? Son PDG Sundar Pichai contre-attaque

NTT secu_Threat Intelligence report_pave

Accusé de ne pas payer assez d’impôts en Europe, Google se défend par la voix de son PDG Sundar Pichai.

L’entreprise californienne fait l’objet d’un redressement en France, le fisc lui réclamant 1,6 milliard d’euros d’arriérés d’impôts. Plusieurs perquisitions et saisies ont été menées, en juin 2011, dans les locaux parisiens de l’entreprise, dans le cadre d’une enquête sur les « prix de transfert » entre la branche en France du géant américain et sa holding irlandaise. Ses bureaux parisiens dans le cadre d’une enquête sur sa fiscalité ont ainsi été perquisitionnés fin juin, et ses locaux à Madrid l’ont été en mai pour des motifs similaires.

Mais alors que jusqu’à présent, Google se contentait de réagir d’un simple « Google se conforme aux législations fiscales de tous les pays dans lesquels l’entreprise opère », son PDG Sundar Pichai a rejeté les accusations selon lesquelles son entreprise ne paierait pas assez d’impôts en Europe, rappelant que le géant américain de l’internet y investit « de façon très importante », dans un entretien au journal allemand Die Welt paru dimanche 17 juillet.

Google « investit de façon importante » en Europe

M. Pichai

Sundar Pichai

« En tant qu’entreprise mondiale, nous nous situons dans le champ d’action du droit fiscal international », a indiqué au journal M. Pichai. « Globalement, nous payons nos impôts de manière analogue à la moyenne du taux d’imposition dans l’OCDE. En fonction de la structure du droit fiscal existant, la plupart des entreprises payent la plus grande partie de leurs impôts dans leur pays d’origine », a fait valoir le patron du groupe de Mountain View. Pour M. Pichai, seul un « développement du système fiscal global par les politiques peut conduire à de meilleurs résultats. Si de telles lois sont votées, nous nous y conformeront évidemment » a-t-il assuré. Google « investit déjà de façon très importante en Europe », a-t-il insisté, rappelant que la firme employait plus de 14 000 personnes sur le Vieux continent. « Cela aussi conduit à des recettes fiscales supplémentaires dans ces pays », a-t-il souligné.

Google a payé 30 % de plus que l’année précédente en France

Début juillet, le coprésident de Google Europe, Carlo d’Asaro Biondo, avait assuré que l’entreprise payait « les impôts dans chaque pays » où elle est présente. « Les impôts se paient surtout là où la valeur est créée. Et Google créé sa valeur surtout aux Etats-Unis », avait-il déclaré.

En France, le géant de l’internet Google a payé 6,7 millions d’euros en 2015 en France au titre de l’impôt sur les sociétés, soit 30 % de plus que l’année précédente, a indiqué mercredi 13 juillet à l’AFP le groupe, confirmant des informations du Figaro. Mais selon le quotidien, ce montant reste « marginal au regard de l’activité réelle du groupe internet dans le pays ». « La publicité dans les moteurs de recherche, qu’il domine très largement, représentait un marché de 1,7 milliard d’euros en 2015, selon l’observatoire de l’e-pub du SRI, réalisé par PwC », souligne le Figaro.

 

Auteur : Juliette Paoli avec AFP

Google ne paierait pas assez d’impôts en Europe ? Son PDG Sundar Pichai contre-attaque
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Les imprimantes sont-elles frappées d’obsolescence programmée ?

    Le 18 septembre dernier, l'association HOP (Halte à l'Obsolescence Programmée) a déposé une plainte contre…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • RGPD : à huit mois de la date-butoir, tirez-vous le meilleur parti des atouts déjà en votre possession ?

    Alors que l’échéance de mai 2018 approche à grands pas pour leur mise en conformité avec…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Disques durs d'occasion sur eBay : la moitié contiennent des informations personnelles et professionnelles critiques

    L'expérience est intéressante : une société spécialiste de la récupération de données a acheté 64…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

BlueMind_Nouvelle version_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Comment la signature électronique a permis à Salesforce, LinkedIn, et McAfee d’ améliorer leurs performances.

    > Voir le livre
  • Adopter un Plan de Continuité d’Activité (PCA)

    > Voir le livre
Global K_Data scientist_skycraper