En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de prêt-à-porter
    < 1 500 €
    > En savoir plus
  • Réalisation d’un outil de transformation XML pour une école aéronautique (InDesign)
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Développement d'un logiciel MES pour la 1ère entreprise de l'industrie pharmaceutique en France
    > 50 000 €
    > En savoir plus
ITrust_SOC_leaderboard

Sauver le DSI de l’ubérisation ?

21/09/2016 | commentaires 0 commentaire |
BlueMind_Nouvelle version_pave

« Uberisation du DSI », tel était le thème, provocateur, d’une table-ronde lors de la Cloud week, en juillet. Il est vrai que le Byod avait donné le goût de la liberté aux utilisateurs, les applis en Saas, le stockage dans le Cloud leur en ont donné les moyens. D’après une étude de NTT*, 78% des cadres admettent que leur département utilise des services que la DSI ignore, en SaaS, en IasS ou en Cloud public. Et surtout, ils sont 83% à estimer que ces usages « clandestins » vont se renforcer ! 4 sur 5 pensent que les données stockées dans le cloud qu’ils ont choisi est critique et 77% pensent qu’arrêter ces services serait une entrave au fonctionnement de leur service.

Le constat est cruel, mais il faut le regarder en face. Le « shadow IT » semble irréversible. Le DSI peut-il encore reprendre le « contrôle », et comment ? C’est l’objet d’un dossier de ce numéro.

Ce court-circuitage de la DSI par les métiers repose sur un grand malentendu entre le SI et le reste du monde. Les règles du jeu ont changé : l’utilisateur -salarié et client- est au centre de tout. Et il n’attend pas. Pour réaliser ces transformations, l’agilité devient un impératif. Or le Service Informatique ne saurait pas répondre à ces exigences et serait perçu par les utilisateurs comme le « ministère du “Non” », selon l’étude NTT, face au “peuple”, c’est-à-dire les utilisateurs, les Métiers.

Du coup, le poste de CDO a été inventé, plus légitime aux yeux de la direction générale et des métiers pour accélérer la transformation numérique.

Dépossédé de l’innovation, le DSI peut avoir la tentation de se cantonner à la technique, au contrôle des salles machines du paquebot…

Mais il peut aussi reprendre l’avantage. Rattraper le Cloud et le mettre à son service. Accompagner les métiers dans la course à la transformation digitale de l’entreprise en mettant à leur disposition un catalogue de services, un store d’applis, un portail qui permet la transparence et la proactivité. L’analyse des données, le Big Data font partie des compétences de la DSI et représentent un véritable apport de valeur.

Et surtout, la généralisation des cyber-risques et le renforcement de la réglementation donnent au responsable de l’IT le rôle naturel d’être le garant de la sécurité et des données auprès de la direction générale. Le DSI conquiert une nouvelle légitimité, qui lui demandera cependant de redoubler au quotidien d’écoute et de pédagogie.

JK_Edito

Jean Kaminsky
Directeur de la publication et de la rédaction

jk@solutionsIT.fr

Etude Vanson Bourne pour NTT Communications,
“Growing Pains in the Cloud II” : The People vs. The Ministry of No

Auteur : Jean Kaminsky

Dossier publié dans Solutions IT N°12

Sauver le DSI de l’ubérisation ?
Notez cet article

Signature électronique: webinaire 30 novembre

Au travers d’un parcours utilisateurs simple, la solution de signature électronique Universign est ergonomique et apporte les meilleures garanties légales.

Info er inscription

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Les imprimantes sont-elles frappées d’obsolescence programmée ?

    Le 18 septembre dernier, l'association HOP (Halte à l'Obsolescence Programmée) a déposé une plainte contre…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Avis d'expert - Pour un « manifeste de l’automatisation »

    L'automatisation a le pouvoir de transformer la société, de révolutionner la façon dont les entreprises…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Le Canadien toujours content au travail, et d'être connecté

    Les Canadiens sont moins nombreux à trouver un bon équilibre entre le travail et la…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Global Knowledge_Docker_Skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
banniere_FIC2018_skycrapper