En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 17/10/2017
    Mobility for Business

    7ème édition de Mobility for Business, le salon des solutions mobiles "pour une meilleure transformation…

    en détail En détail...
  • 11/10/2017
    Les Assises de la sécurité et des systèmes d’information 2017

    La 17ème édition des Assises de l'événement incontournable en matière de cybersécurité aura lieu du 11…

    en détail En détail...
kaspersky_attaques ciblees_leaderboard

SAP S/4HANA – Des Impacts métiers et financiers : les entreprises s’interrogent

Paessler_Restez-au-top-Securite_Pave

Claude-Molly-Mitton_Président-de-l'USF INTERVIEW

 

Claude Molly-Mitton,
président de l’USF

 

 

Alors que l’USF donne rendez-vous à la communauté SAP à sa Convention annuelle les 12 et 13 octobre à Nancy, retour avec le président de l’association des utilisateurs SAP francophones sur les résultats de la première enquête française menée sur SAP S/4HANA, la nouvelle solution ERP de l’éditeur allemand.

 

  • Solutions IT : Pourquoi avoir mené cette enquête après d’autres Clubs SAP ?

Claude Molly-Mitton : Beaucoup de Clubs SAP l’ont réalisée avant nous l’année dernière, notamment en Europe et ailleurs. Je ne souhaitais pas de mon côté la faire trop tôt, avant que les membres de l’USF aient un niveau de connaissances du sujet suffisant pour pouvoir s’exprimer. Preuve en est, compte-tenu des résultats, que l’on est encore malgré tout en large déficit du niveau d’informations attendu sur le sujet, en tout cas sur certains aspects.

  • Les résultats diffèrent-ils ?

Globalement non, pas de différences majeures, mais avec cet important bémol : les enquêtes ont été réalisées avec 1 an d’écart…

  • Quelle est l’attitude des clients par rapport à S/4HANA ?

La stratégie d’innovation est plutôt bien perçue, voire très bien perçue. Bon produit, bonne stratégie. Mais ce n’est pas suffisant pour dire « on va y aller ». Le client doit y trouver un intérêt en termes de gains, d’amélioration des processus, de retours sur investissement. Il n’y a pas de débat sur l’aspect technique, le sujet est en amont, métier. Du côté stratégique, cela veut dire une meilleure compréhension des fonctionnalités, des apports métiers, des gains. Sur l’aspect finances, cela signifie une meilleure connaissance sur les conséquences en termes de licences – il y a encore trop de flou par rapport à cela. Au-delà des licences, quel effort financier global (conduite du changement, formation, intégration) va-t-il falloir fournir pour quels gains ? Faut-il migrer ? La réponse n’est certainement pas « oui » sur tout, en tout cas pour l’instant, mais elle peut l’être sur tel ou tel processus. Cela dépend du secteur d’activité, des processus implémentés, de l’ancienneté du SI SAP et de la stratégie d’entreprise.

  • Quel âge ont les SI SAP chez les clients ?

12,3 ans, en moyenne, chez ceux qui ont répondu à l’enquête, c’est-à-dire les membres de l’USF. En 2014, ce chiffre était de 11,5. Je pense que l’on n’est pas très éloigné de la base des clients SAP.

  • Quelle intention de mise en œuvre de S/4HANA ?

En gros, un petit tiers (28 %) est prêt à mettre en œuvre S/4HANA dès 2018. Cela ne signifie pas que tout va migrer sous S/4HANA. Ce n’est souvent qu’un ou quelques processus. 34 % affirment qu’ils iront plus tard et 38 %, soit un gros tiers, ne le prévoient pas. Soit ils ne se sont pas posé la question parce qu’ils viennent d’investir, soit ils n’y voient pas d’intérêt par rapport à leur contexte… Evidemment, dans le temps, ces chiffres vont évoluer. Combien va-t-il en rester à la fin ?

  • Que dire de la relation commerciale de SAP avec ses clients ?

Plus que jamais, on a besoin d’un SAP France perçu comme un partenaire stratégique qui aide les entreprises à réfléchir en quoi ses produits, et S/4HANA en tout premier, peuvent soutenir la stratégie métier globale de l’entreprise. Et pas d’une société uniquement focalisée sur la vente de licences et les audits. On a besoin d’un apaisement de la relation commerciale des deux côtés. Les clients pour avancer dans une relation plus stratégique avec l’éditeur. SAP France pour prendre l’opportunité du train S/4HANA.

  • Quelle conclusion, en synthèse, de cette enquête ?

Il n’y a pas de rejet de S/4HANA. L’a priori est favorable sur la solution, mais on note qu’il n’y a pas de précipitation, faute de suffisamment d’informations et surtout de mieux maîtriser les impacts métiers et financiers – même si une partie non négligeable des clients semblent intéressée pour franchir au moins partiellement le pas. Mais attention, SAP doit continuer cependant les évolutions sur l’ERP actuel (ECC6), dues au titre de la maintenance, et nécessaires pour les clients ayant un parc SAP ERP installé et qui ne migrent pas pour l’instant sous S/4HANA.

 


L’étude sur SAP S/4HANA en 4 chiffres marquants

L’enquête sur SAP S/4HANA s’inscrit dans le cadre plus large de la seconde étude sur la satisfaction des clients SAP, réalisée par TNS Sofres.

niveau-d'information-sur-le-modèle-de-licences-et-droits-d'usage-de-SAP-S-4HANA_2

– 72% des répondants pensent que S/4HANA témoigne du caractère visionnaire de la stratégie de SAP. 59% pensent que la stratégie déployée par SAP est adaptée au marché.

– 90% estiment ne pas disposer d’informations suffisantes sur le modèle de licences et les droits d’usage de SAP S/4HANA. Plus de la moitié considèrent même ce niveau d’information comme mauvais.

– Impacts métiers et sur les processus et l’organisation de SAP S4/HANA : 78% d’insatisfaits.

Auteur : Juliette Paoli

Dossier publié dans Solutions IT N°12

SAP S/4HANA – Des Impacts métiers et financiers : les entreprises s’interrogent
Notez cet article

Formations Cloud Computing

Les services IT ont plus que jamais besoin de formations pour soutenir leurs processus d’amélioration continue et de performance. Global Knowledge offre un vaste catalogue de formations Cloud.

Plus d’info

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Juridique - Les conditions de l’introduction de nouvelles technologies dans l’entreprise

    Associer les représentants du personnel et formalités auprès de la Cnil : quelles obligations pour…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Dématérialisation des documents RH, une aubaine pour les salariés ou pour les employeurs ?

    Depuis le 1er janvier 2017 et l’entrée en vigueur de la loi Travail, les employeurs…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • G Data s'attend à 10 millions de nouveaux malwares en 2017

    Le nombre de malwares détectés atteint un nouveau record. Les spécimens comptés lors de cette…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Comexposium_AssisesSécurité2017_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • SECTEUR DE LA SANTÉ : VOTRE MISSION EST-ELLE IMPIRATABLE ?

    > Voir le livre
  • Livre blanc : votre entreprise pourrait-elle surmonter une attaque de cryptovirus ?

    > Voir le livre
BlueMind_Nouvelle version_skycraper