En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site de réservation dans l'événementiel
    < 2000 €
    > En savoir plus
  • Installation, paramétrage d'un serveur pour une société de chauffage
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Consultant SEO pour une société de consulting datant de 2003
    Non Communiqué €
    > En savoir plus
ITrust_SOC_leaderboard

Pour Microsoft l’ouverture est stratégique

elo_processus pointe_pave
044_057_SiT03-16

La plate-forme Cloud Azure porte la stratégie Open Source et d’interopérabilité de Microsoft

A la stratégie «Mobile first, Cloud first» de Microsoft, répond celle de l’ouverture aux plates-formes concurrentes et à l’Open Source. Azure en est un des piliers.

Open Source, iOS ou encore Android : si l’interopérabilité et l’Open Source ne sont pas les premiers mots auxquels on associe spontanément Microsoft, la stratégie du géant de Redmond dans le domaine ne date pourtant pas d’hier. En matière d’interopérabilité « La capacité des logiciels et matériels de marques différentes à communiquer entre eux constitue une gageure à l’ère du « tout-numérique ». Elle ne doit rien au hasard. Depuis 2008, Microsoft s’est engagé dans une politique d’ouverture sans précédent, afin de garantir cette interopérabilité à ses utilisateurs », plaide l’éditeur. Et d’ajouter « Nous proposons à tous nos concurrents de travailler avec eux au travers de standards ouverts ou de partenariats. Nous avons également rendu publiques plus de 80 000 pages d’informations techniques afin que nos concurrents puissent connecter leurs solutions technologiques aux nôtres. Nos technologies fonctionnent ainsi parfaitement avec nombre de technologies concurrentes. » Et dans le domaine de l’Open Source, Microsoft aime souligner que 80 % des applications Open Source fonctionne sous Windows : « Microsoft est devenu un contributeur actif au noyau Linux ! » Satya Nadella, le patron de Microsoft, allant même jusqu’à déclarer en octobre 2014 lors d’une conférence organisée à San Francisco sur sa plate-forme Cloud Azure : « Microsoft aime Linux !» Il faut dire que 20% des machines virtuelles sous Azure, déployée dans 19 régions pour un total de 11 millions de serveurs, tournent sous des OS Linux… Un marché important : Microsoft se doit donc de répondre présent. Une ouverture affichée vers Linux, mais plus globalement vers Open source et la concurrence. Sur Azure, outre le développement d’applications Windows bien entendu, Microsoft permet celui d’applications reposant sur des technologies Java, PHP, MySQL, Node.js, Oracle… Azure supporte aujourd’hui la plupart des plates-formes, langages et framework Open Source.

Office compatible avec les systèmes d’Apple et de Google

044_057_SiT03-19Au-delà du nuage et du libre, Microsoft s’investit aussi sur la partie terminaux utilisateur, en s’ouvrant aux plates-formes concurrentes comme Android et iOS. L’éditeur a ainsi porté fin mars 2014 sa suite Office sur iOS et Android. Word, Excel ou Powerpoint fonctionnent ainsi avec un iPad, un iPhone ou un mobile Android. Une mini révolution chez le géant de Redmond qui avait jusqu’à présent toujours privilégié son système d’exploitation Windows. « Nous sommes déterminés à faire fonctionner nos applications sur toutes les plates-formes », avait déclaré le PDG de Microsoft, Satya Nadella, lors de cette annonce. Un pas de plus dans sa stratégie : à partir du moment où le logiciel est « libéré » d’un matériel et d’un OS en particulier, Microsoft peut proposer ses services partout, grâce au Cloud, et sur n’importe quel terminal.

Auteur : Juliette Paoli

Dossier publié dans Solutions IT N°3

Pour Microsoft l’ouverture est stratégique
Notez cet article

Gestion des Identités et des Accès : conférence 7 décembre

Journée de conférence et d’échanges sur les nouvelles tendances IAM/IAG/DAG. Un florilège de sessions enrichissantes, animées par les plus grands experts Témoignage Client d’un très large déploiement IAM La Gestion des Identités et des Accès dans le Cloud etc - Hotel Peninsula, Paris.

Info et inscription

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Amazon : Bruxelle veut mettre au pas le géant américain - 250 M € à rembourser

    Bruxelles inflige aujourd'hui une amende de plusieurs centaines de millions d'euros à Amazon, alors que…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Avis d'expert - Pour un « manifeste de l’automatisation »

    L'automatisation a le pouvoir de transformer la société, de révolutionner la façon dont les entreprises…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Bernard Charlès (Dassault Systèmes), 3e patron mondial de l'IT en 2017

    Bernard Charlès, vice-président du conseil d'administration et directeur général de Dassault Systèmes Plusieurs dirigeants d'entreprises…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Universign_maitrisez risques signature elec_skycraper